Les Français sont-ils accros à la nourriture ?

Temps de lecture : 2 min

Les Français sont-ils accros à la nourriture ?

Pour 41% des femmes et 45% des hommes manger est un plaisir... 45% des femmes mangent juste ce qu'il faut et 55% des hommes plus que nécessaire... Quitoque.fr, leader français du marché des paniers-recettes livrés à domicile, a interrogé plus de 9.400 personnes afin de connaître leur addiction ou non à la nourriture. Un sondage (*) qui montre des différences importantes entre femmes et hommes et même entre les régions de France.


Le plaisir de manger...

En phase avec leur histoire et cet art culinaire reconnu dans le monde entier, la nourriture reste pour plus de 43% des Français un acte gorgé de plaisir (41% pour les femmes et 45% pour les hommes). Cependant, pour 31% des personnes interrogées, manger est un acte banal et pour 22% avant tout une nécessité. Enfin, 3% des Français considèrent le fait de se nourrir comme un véritable calvaire.

Les femmes mangent sur Vénus et les hommes sur Mars

Si plaisir il y a, les excès ne sont pourtant pas toujours au rendez-vous. Ainsi, 45% des femmes déclarent qu'elles ne mangent que ce qu'il faut sans aller au-delà. De leur côté, les hommes sont plus de 55% à avouer manger plus que nécessaire. Enfin, 12% des Français disent qu'ils se nourrissent le moins possible.

Plus de repas... ou pas ?

Dignes de Rabelais, les hommes seraient prêts à faire encore plus de repas quotidiens si cela leur était possible. Ils ainsi sont plus de 56% à rêver de cette éventualité. De leur côté, 59% des femmes n'aimeraient pas du tout manger davantage chaque jour.

La faim justifie les moyens...

A la sensation de faim, les femmes semblent être plus endurantes que les hommes. En effet, elles sont plus de 33% à déclarer pouvoir supporter de ne pas manger entre 2 et 5 jours alors que les hommes ne sont que 36% à avouer ne pas pouvoir dépasser une journée.

Nourriture = drogue dure !

Logiquement, à la question « Selon vous, la nourriture est-elle comme une drogue ? », plus de 67% des hommes et 52% des femmes interrogées répondent par l'affirmative, soit près de 59% des Français.

La région la plus accro à la nourriture : Provence-Alpes-Côte-D'azur

Si dans l'ensemble, les Français semblent accros à la nourriture, certaines régions se distinguent clairement. Ainsi, la région Provence-Alpes-Côte-D'azur arrive en tête du classement avec 14% de représentativité parmi les personnes ayant déclarées être accros à la nourriture. La Normandie obtient la deuxième place avec 11%, devant les Hauts-de-France avec 10%.

Les trois régions qui semblent être les moins dépendantes à la nourriture sont le Centre - Val de Loire et la Nouvelle Aquitaine avec 5% et les Pays-de-Loire avec seulement 3%.

(*) Méthodologie : L'enquête a été réalisée sur 9.478 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire Buzzpress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 25 juillet au 10 août 2018.

SOURCE : Quitoque

Nouveaux produits à découvrir

Cela pourrait vous intéresser