Publicité

Halloween : la citrouille tombe enfin les masques !

1177 vues Temps de lecture : 2 min Réagir

Halloween : la citrouille tombe enfin les masques !

Halloween est la fête la plus populaire de la saison d’automne. Dans les rues, fantômes, sorcières, monstres et autres vampires font leur apparition. Et dans l’assiette, tomates et concombres laissent place aux potirons, potimarrons, citrouilles et autres courges. Mais qui sont vraiment ces stars d’Halloween ? Voici 7 choses à savoir pour épater vos amis le soir d’Halloween !

Publicité

Cucurbita… koi ?

Bienvenue dans le monde des Cucurbitacées. Ce nom peut paraitre totalement flou et barbare à prononcer mais c’est pourtant celui à utiliser. Il s’agit de plantes herbacées rampantes parmi lesquelles nous retrouvons le melon et la courgette.

  • La famille des Cucurbitacées rassemble plus de 800 espèces, certaines comestibles et d’autres servant uniquement de décoration.
  • Cette grande famille est divisée en sous-familles dont celle appelée Cucurbita avec notamment le potimarron, giraumon et pâtisson. Rondes, ovales, vertes, oranges, tachetées… il y en a pour tous les goûts !

Fruit ou légume ?

D’un point de vue botanique, les cucurbitacés sont en réalité des fruits ! Néanmoins, souvent consommées en plat salé, elles sont parfois considérées comme des légumes. Une histoire similaire à celle des tomates.

Citrouille qui fout la trouille ou potiron qui fout les jetons ?

Au-delà de leur différence d’apparence, il s’agit avant tout d’un duel de saveur.

  • La chair du potiron est plus douce et moins filandreuse que celle de la citrouille. Ainsi, si vous réalisez une soupe de potiron, vous obtiendrez une consistance plus proche d’un velouté.
  • Pour les papilles raffinées, mieux vaut utiliser la citrouille en décoration comme lanterne à Halloween plutôt que dans l’assiette.

Les courges sont-elles très sucrées ?

Bien que les papilles perçoivent le contraire, les courges sont des aliments pauvres en sucres.

Publicité

Prenons l’exemple de la courge Butternut : malgré son goût sucré, elle ne contient que 2 % de sucre et 100 g apportent seulement 25 calories. Une excellente nouvelle pour les adeptes, sachant qu’elle est également source de vitamines C et K !

N’ayez pas peur de l’intégrer à un dessert, elle se marie très bien au chocolat et permet de limiter l’ajout de matières grasses.

Et les graines de courge, à prendre ou à jeter ?

Véritables pépites nutritionnelles, il serait dommage de ne pas en profiter. Ces petites graines riches en fibres et en magnésium renferment 4 fois plus d’acides gras insaturés que d’acides saturés, un coup de pouce supplémentaire pour rééquilibrer nos apports en lipides.

Fini le gaspillage, voici notre astuce culinaire

Après avoir épluché votre courge, récupérez-en les graines, lavez-les et épongez-les. Laissez-les ensuite sécher une nuit dans un endroit chaud et sec. Etalez-les sur une plaque de cuisson puis faites-les griller à sec, nature ou avec un peu d’épices (curry, cumin, paprika…) dans un four à 180°C pendant 15 minutes environ.Servez-les en apéritif, ou parsemez-en vos salades ou soupes pour y apporter un peu de croustillant. Conservez-les dans un bocal.

Publicité

SOURCE : Nutriting

Cela pourrait vous intéresser

Publicité