Globésité : la grande désinformation de l'industrie agroalimentaire

Temps de lecture : 3 min

Globésité : la grande désinformation de l'industrie agroalimentaire

Les systèmes alimentaires occidentaux ont donné naissance à un terrible fléau en matière de santé publique. L’obésité tue trois fois plus que la famine dans le monde. En 2014 toutes les deux minutes un citoyen européen meurt de suites de maladies liées au diabète, dont l'obésité est un facteur aggravant. Pourquoi, dès lors, des politiques ne sont pas mises en place de manière plus efficace pour lutter contre cette « épidémie » ?


A l’origine de ce désastre sanitaire mondial, les politiques de l’agriculture intensive et l’agrobusiness, le tout saupoudré de désinformation et de guerres d’influences. Web, télé, radio, presse, affichage… Les campagnes publicitaires plébiscitant les produits alimentaires transformés pressent les consommateurs. La malbouffe s’est invitée à notre table depuis bien longtemps et pour certains foyers l’obésité s’est installée. L’industrie agroalimentaire se gave, tandis que les populations les plus vulnérables trinquent : les enfants, les jeunes adultes et les familles aux revenus les plus modestes.

L’homme n’est pas la seule victime, sa planète aussi. Le fumier pollue l’atmosphère et des cours d’eau sont menacés par l’élevage industriel de vaches laitières. Du cagnard des fermes-usines de la Californie jusqu’à l’emblématique « ferme des mille vaches » des Hauts-de-France, en passant par leurs répliques dans toute l’Europe, le ballet est identique. Le bétail biberonné aux antibiotiques est mené vers l’abattoir sans jamais voir la couleur de l’herbe. Cet ouvrage analyse le phénomène de l’obésité par le prisme des jeux de pouvoir depuis l’apparition de l’obésité dans les années 50.

Quelle est la feuille de route des puissants lobbies de l’industrie agroalimentaire américaine ? Les pouvoirs politiques font-ils preuve de naïveté ou de complicité depuis plusieurs décennies ? L’Union Européenne va-t-elle céder à la drague états-unienne pour un marché unique ? La France, pays de la gastronomie deviendra-t-elle celui de la malbouffe ? Les auteurs ont décortiqué les mécanismes de désinformation et d’influence des principaux acteurs de cette économie.

Comment depuis les fermes-usines des États-Unis et leurs productions aussi insipides qu'intensives, avec la naïveté ou la complicité des politiques et des agences gouvernementales, la malbouffe s'est installée aux USA depuis plus de 60 ans ?

Quels ont été les mécanismes invisibles, pour ne pas dire sournois, des puissants lobbies des industries agroalimentaires, qui ont permis l'émergence de l'obésité. Comment une stratégie d'influence totale pour appuyer une guerre informationnelle sur l'alimentation, fait en sorte que l'on meure plus des conséquences de l'obésité que de famine !

Ce ouvrage permet au lecteur de découvrir des stratégies d'influence et des techniques de guerres de l'information qui contribuent à promouvoir la puissance des industries agroalimentaires. Le décryptage méthodique des actions des différents acteurs impliqués a permis de mettre en évidence le pouvoir des industriels au détriment ou grâce aux gouvernements. Il met également en lumière le rôle que tiennent les industries agroalimentaires dans les politiques sur l'alimentation. En s'appuyant sur des lobbies très puissants et de gros moyens financiers, ils parviennent à mettre en place une guerre de l'information visant à manipuler le plus de personnes et influencer toute prise de décision en matière de lutte contre l'obésité, phénomène qui touche aujourd'hui le monde entier.

En partant d'un premier focus sur l'histoire de l'industrie agroalimentaire aux États-Unis et en retraçant leur progressive mainmise sur le pouvoir, ils dissèquent les conflits d'intérêts qui entourent le souci de transparence en matière d'alimentation. Dès lors, on comprend mieux pourquoi les tentatives de mettre en place des lois de réglementation n'ont jamais abouti. Du programme de Michelle Obama aux lois d'étiquetage européennes en passant par l'OMS, aucune entité civile ou politique n'échappe aux lobbies d'influence qui ont verrouillé tous les secteurs, disposant d'importants moyens de pression.

Pour en savoir plus, lisez « Globésité : la grande désinformation de l'industrie agroalimentaire », disponible ici.

SOURCE : VA press

Nouveaux produits à découvrir

Cela pourrait vous intéresser