Publicité

Doutes sur les contaminations croisées entre les OGM et le maïs

2203 vues Temps de lecture : 1 min Réagir

Une étude réalisée par une équipe américaine de l'université de l'Ohio remet en cause la contamination croisée entre le maïs naturel et les OGM. Cette enquête a été menée à Oaxaca, au Mexique, une région considérée comme le berceau du maïs.

Publicité

Les analyses réalisées précédemment dans cette zone faisaient état d’un fort taux de contamination croisée, compris entre 8 et 10 %. L’équipe de chercheurs dirigée par Allison Snow a au contraire révélé que la contamination était « négligeable ». Selon certains observateurs, les études menées en 2000 auraient été partiales, les chercheurs ayant à l’époque sélectionné des échantillons où le risque de contamination était sensiblement plus élevé que dans le reste des cultures.

Par ailleurs, une enquête britannique de la Farm Scale Evaluation a découvert que le colza transgénique traité pour résister aux insecticides pouvait transmettre cette caractéristique à de mauvaises herbes et rendre plus difficile leur élimination. Ce phénomène a été notamment constaté sur des plants de moutarde des champs qui, croisés avec le colza transgénique, présente une résistance forte au principaux désherbants.

(Le Monde, 07/09)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité