11       

Taxer la malbouffe engraisserait nos finances de deux milliards d'euros

En 20 ans, une taxe de 10% sur les collations grasses et les boissons sucrées permettrait un gain en matière de soins de santé de 2,2 milliards d'euros, selon une étude de l'université de Gand, que relayent Le Soir et les journaux du groupe Mediahuis lundi.Une taxe de 10% sur les collations peu équilibrées, les bonbons et les boissons sucrées permettrait non seulement d'alimenter les caisses de l'Etat, mais elle provoquerait, à terme, un allégement des caisses de la Sécu en diminuant le poids des maladies cardiaques et du diabète, dont le lien avec l'obésité est établi. Sur 20 ans, on économiserait environ 184 000 années de vie en bonne santé, affirment l'économiste Lieven Annemans et l'éthicien Ignaas Devic, selon qui les hommes politiques devraient songer à instaurer une telle taxe.

  Lire la suite    

   lu 61 fois         

Ces aliments qui dopent la bonne humeur

Alors que les notions de «joie»et de «bonheur» sont invoquées par les grands chefs, le psychiatre Michel Lejoyeux dévoile les recettes qui remontent le moral.

   lu 56 fois         

Gare aux études sur la nutrition

Les études sur la nutrition ? Les gens en mangent. Au point d'en faire une indigestion. Malheureusement, il faut prendre ces études avec un gros grain de sel. Explications.

   lu 37 fois         

Hypertension artérielle : les bienfaits cachés du lait

Depuis plusieurs années, les études vantant les bienfaits des produits laitiers – et du calcium qu’ils contiennent – sur la santé cardiovasculaire (notamment en matière d’hypertension artérielle) se multiplient. Des travaux ...

   lu 21 fois         

Nutrition : les compléments nutritionnels oraux en questions

Malgré tous vos efforts, votre proche âgé ne s’alimente pas assez et perd du poids. Pour lutter contre la dénutrition, accélérateur de la perte d’autonomie, le médecin généraliste lui a prescrit des compléments nutritionnels ...

   lu 21 fois         

Les produits allégés ne font pas l’équilibre alimentaire

Sur base de l’analyse de millions d’achats, des chercheurs américains concluent que l’achat de denrées allégées en graisse, calories, sucre ou sel n’aide pas le consommateur à manger plus sainement.

   lu 4 fois         

Pourquoi Pepsico s'invite dans les fruits et légumes

Il s'agit de lancements de produits comme on en voit souvent: une gamme de soupes en briques vendues au rayon frais et des desserts aux fruits. Ce qui est beaucoup plus inattendu c'est que ces produits sont lancés en France par Pepsico. ...

Cela pourrait vous intéresser