lu 21 fois       

Agir sur les individus ou sur l’environnement pour modifier le comportement alimentaire ?

Les enfants sont de petits consommateurs de fruits et légumes. En France, la moyenne de consommation est de 146,7 g/j pour les 3-17 ans, bien loin des 400 g recommandés. Or, il est nécessaire d’augmenter ce volume, sachant qu’une consommation conforme aux recommandations dès l’enfance augmente la probabilité de 2 à 6 de suivre les recommandations à l’âge adulte. Même si l’objectif est clair, on peut légitimement se poser la question du meilleur moyen pour cibler le comportement des enfants : agir sur l’individu en le responsabilisant ou en orientant ses choix, ou jouer sur son environnement.

  Lire la suite    

   lu 68 fois         

Le régime pulsé au secours des seniors

Une stratégie nutritionnelle innovante permet de lutter contre la dénutrition des personnes âgées, un fléau négligé. Elle fait une percée dans un nombre croissant d’établissements.

   lu 50 fois         

Intoxications: la betterave est un plat qui se mange… cuit !

La consommation de betteraves crues présente des risques pour la santé. Suite à des cas de toxi-intoxications alimentaires collectives (TIAC) rapportés à la fin de l’année 2016, la Direction générale de la concurrence, de la ...

   lu 45 fois         

5 fruits et légumes par jour : slogan ou science ?

Lors de l'édition 2017 des Journées européennes de la Société française de cardiologie, le Dr François Paillard, cardiologue, a présenté une synthèse des études concernant l'impact de la consommation de viande et de légumes ...

   lu 16 fois         

Un logo pour les aliments malsains ?

Ottawa va imposer à ceux qui commercialisent des produits riches en gras saturés, en sucre et en sel de l'afficher sur le devant leurs emballages, avec un nouveau logo, le même pour tout le monde. Ce faisant, Santé Canada croit que ...

   lu 13 fois         

L’INRA alerte sur un additif présent dans les bonbons

Des chercheurs de l’INRA viennent d’étudier les effets d’une « exposition orale » au dioxyde de titane, un additif alimentaire (E171) couramment utilisé en confiserie. Pour la première fois, ils montrent que, chez le rat, E171 ...

   lu 69 fois         

75 aliments contenant du dioxyde de titane (E 171)

Utilisé dans divers domaines (cosmétique, crèmes solaires, peintures et matériaux de construction), le dioxyde de titane (ou TiO2) est aussi un additif alimentaire très courant dans l’industrie agroalimentaire (connu sous le nom ...

Cela pourrait vous intéresser