L'ambition d'UTZ Certified pour 2022 : la moitié de la production mondiale de café, de cacao et de thé sera durable

lu 3122 fois

UTZ Certified envisage de poursuive son expansion en œuvrant à plus grande échelle, en augmentant l'engagement de l'industrie et, par-dessus tout, en mettant en place un solide réseau d'agriculteurs, de sociétés civiles, d'organisations non gouvernementales et d'autres acteurs concernés au sein de la chaîne d'approvisionnement. En combinant une approche de haute technologie avec la puissance de la nature, UTZ a l'intention de s'appuyer davantage sur des pratiques agricoles plus résilientes, un accroissement de la production, une réduction de l'espace occupé et une amélioration des moyens de subsistance pour les agriculteurs.

Mise en place de capacités supérieures

Tout en saluant les succès accomplis jusqu'à présent par UTZ et ses partenaires, des spécialistes renommés du domaine de la durabilité ont souligné les défis à venir durant cette aventure. Kamau Kuria de Coffee Management Systems et Korotoum Doumbia de CEMOI se sont montrés clairs dans leur approche des défis rencontrés par les cultures de café et de cacao au Ghana et en Côte d'Ivoire : l'accès au financement, la mise en place de capacités supérieures et une meilleure sensibilisation des petits exploitants sont la clé de l'amélioration de leurs moyens de subsistance.

Rendre possible l'impossible

Heather Mak, co-auteure de « Signed, Sealed... Delivered? », a déclaré qu'un certain niveau d'harmonisation des standards et labels du secteur pourrait aider à satisfaire de mieux en mieux les besoins des agriculteurs. Nicko Debenham, directeur du développement et de la durabilité d'Armajaro, a insisté sur l'importance des dispositifs de traçabilité, essentiellement sur leur impact ainsi que le strict respect des exigences. Gunter Pauli, auteur de « Blue Economy », a développé un long plaidoyer visant à convaincre de toujours rendre possible l'impossible, par exemple en augmentant le revenu des agriculteurs en leur permettant de cultiver des champignons sur les résidus du café. Tout en insistant sur l'importance vitale de la protection de l'eau potable et des couches arables du sol en tant que partie intégrante des standards de certification, il a souligné le rôle important qu'UTZ doit continuer à jouer dans la satisfaction des besoins des agriculteurs.

Faire de l'agriculture durable la norme

Han de Groot, directeur d'UTZ Certified, a conclu que, tout en se concentrant sur l'amélioration des moyens de subsistance des agriculteurs, UTZ investira dans la poursuite de sa croissance, à la fois en volume et en impact, afin de faire de l'agriculture durable la norme.

SOURCE : PR Newswire

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s