Viande et cancer : le CIV dote les professionnels de santé d'outils d'information pour s'adresser à leurs patients

lu 5248 fois

En mars 2009, la brochure « Nutrition et prévention des cancers : des connaissances scientifiques aux recommandations » (*), éditée dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (PNNS), attirait l'attention sur le lien entre des consommations excessives de viande et le risque de cancer colorectal. Il est apparu un risque d'incompréhension des recommandations préconisées dans cette brochure...

Viande et cancer : le CIV dote les professionnels de santé  d’outils d’information pour s’adresser à leurs patients - Crédit Photo : www.civ-viande.org Pour éviter toute éventuelle mauvaise interprétation, le Centre d’Information des Viandes (CIV) fournit un éclairage aux professionnels de santé, en mettant à leur disposition deux documents d’information : l’un qui leur est exclusivement destiné, l’autre qu’ils peuvent mettre à la disposition de leurs patients.

Une brochure pour les professionnels de santé

Intitulée « Alimentation et cancer : éclairages pratiques sur les recommandations de consommation de viande », cette brochure aborde 7 thématiques essentielles, dont la définition des viandes, la place de la viande au coeur de la problématique « nutrition et cancer », les niveaux de consommation de viande, les intérêts nutritionnels de la viande de boucherie, etc.

Son objectif : donner des repères pratiques permettant d’appliquer simplement les recommandations de consommation de viandes préconisées pour éviter l’accroissement du risque de cancer colorectal.

Pour cela, chaque thématique est traitée par :

  • un « vrai/faux » présentant une idée reçue et sa réponse, comme par exemple « Parler de la viande rouge revient à parler uniquement du boeuf » ou « Pour limiter les risques de cancer, nous devons tous réduire notre consommation de viande rouge » ;

  • un « éclairage nutrition » faisant le point sur les données scientifiques, épidémiologiques, les données de consommation… pour appuyer la réponse au « vrai/faux », illustré par un graphe ou un schéma ;

  • « les bons repères pour les patients » : un encadré proposant quelques recommandations de consommation simples à appliquer.

Un dépliant pour leurs patients

Intitulé « Le bon équilibre pour sa consommation viande : éclairages pratiques et recommandations », ce document est mis gracieusement à la disposition des professionnels de santé qui peuvent le commander en quantité désirée pour diffusion auprès de leurs patients via leurs salles d’attentes. Les pharmacies peuvent également en disposer gratuitement pour leurs clients.

Un exemplaire de chacune de ces deux brochures a été adressé à la fin du mois de mai à 130 000 médecins généralistes, spécialistes et diététiciens (**).

Ceux qui le souhaitent peuvent également les télécharger ou commander des exemplaires supplémentaires gratuitement via l’espace réservé aux professionnels de santé sur le site Internet du CIV (www.civ-viande.org).

Ces documents seront présentés aux JONAS, journées sur le poids et la nutrition appliquées à la santé, qui se tiendront à Lille les 17 et 18 juin prochains et sur lesquels le CIV animera un stand d’information.

A propos du CIV

Le Centre d’Information des Viandes est une association loi 1901. Plate-forme d’échanges et d’information, le CIV a pour mission de contribuer à une meilleure connaissance, pour tous les publics, des viandes bovine, ovine, porcine, chevaline, de leurs produits tripiers et de leurs filières. Il réunit les professionnels de la filière viande ainsi qu’un établissement public et associe à son action des scientifiques et des représentants d’associations (consommateurs, protection animale, environnement).

(*) Brochure en partie basée sur les résultats du rapport WCRF 2007 et sur l’étude INCA2.

(**) Fichier Cegedim.

SOURCE : Centre d’Information des Viandes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s