Une pyramide alimentaire spéciale végétariens

lu 9892 fois

Les bénéfices liés à la pratique d'un régime végétarien (diminution du risque d'hypertension, de diabète de type 2, de certains cancers…) ont souvent été mis en évidence. En contrepartie, les auteurs s'inquiètent d'apports insuffisants en certains nutriments. Ils proposent donc une adaptation de la pyramide alimentaire traditionnelle pour répondre aux risques spécifiques de carences en certains nutriments chez les végétariens (protéines, vitamines B12 et D, fer, zinc et calcium).

Les aliments sont divisés en 9 groupes (au lieu de 5) afin d'encourager une plus grande variété alimentaire. Sur la journée, il faudrait consommer :

- 6 à 10 portions de produits céréaliers
- 2 à 4 portions de légumes verts et 2 à 3 portions de légumes verts à feuilles (plus riches en calcium)
- 1 à 2 portions de fruits et 1 à 2 portions de fruits secs (pour le fer)
- 3 portions de produits laitiers (ou de substituts enrichis pour les végétaliens)
- 2 à 3 portions de légumineuses et autres aliments riches en protéines comme le tofu (en remplacement de la viande)
- 1 à 2 portions de fruits ou graines oléagineuses (sources de protéines, fer, zinc et acides gras essentiels)
- 2 à 3 cuillerées d'huile (pour les acides gras mono-insaturés et essentiels)

La consommation d'aliments enrichis est encouragée ; les végétaliens doivent en outre prendre des suppléments médicamenteux en vitamines B12, D et calcium, pour parvenir à couvrir leurs besoins.

Les aliments riches en sucres et en graisses saturées ne sont pas mentionnés et leur consommation doit rester occasionnelle.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s