Une nouvelle perspective pour les paliers des régimes

lu 8851 fois

La perte de poids se produit quand le corps dépense plus de calories qu'il n’en consomme. Le docteur Rodriguez explique que la perte de poids a deux composantes : la restriction de calories et les exercices. Cette combinaison entre l’augmentation des calories dépensées à l’aide d’exercices et la diminution des calories consommées permet la perte du poids, recherchée par les adeptes des régimes.

« Une nouvelle perspective pour les paliers des régimes » - Crédit photo : www.coupdepouce.com L’étape, communément reconnue comme un repère de perte de poids, est une des choses qui arrivent sans tenir compte des séances coutumières de mise en forme, selon Dr Nancy Rodriguez, professeur de sciences nutritives et directeur de nutrition sportive à l'Université de Connecticut.

La raison pour laquelle la perte de poids régulière ralentit et s’arrête en dépit d’un dur labeur et d’une sobre consommation, provient du fait que le corps humain a une grande capacité d'adaptation, quelques fois plus efficace que ne le souhaiterait les personnes au régime.

La restriction de calories et les exercices qui ont causé la perte de poids initiale sont maintenant les critères requis pour maintenir le nouveau poids. Afin de perdre plus de poids, des efforts supplémentaires doivent être encore être fournis. Les individus doivent faire plus d’exercices, sur une longue durée, et changer l'intensité ou réduire la prise de calorie consommée pour continuer à maigrir.

Le docteur Rodriguez encourage les personnes à suivre ce style de vie pour ne pas regrossir. Elle explique que les gens finissent par reprendre du poids parce qu'ils commencent graduellement à s'exercer moins et à manger plus.

« il ne s’agit pas d’être ou de ne pas être au régime » dit le docteur Rodriguez, « c’est de l’accepter comme un style de vie : la nourriture que je mange et l'exercice que je fais me permettent de maintenir mon poids. »

Le docteur Li Li Ji, un professeur de kinésiologie à l'université de Wisconsin-Madison croit qu’il y a une attente irréalisable pour une personne lambda de perdre du poids grâce à l’aide de l’exercice.

Selon le docteur Ji, la plupart des gens ne s'exercent pas intensément ou pas assez fréquemment pour perdre du poids et maintenir cette perte de poids. En outre, la dose de calories consommées par la plupart des gens dépasse de loin leur dépense énergétique durant l'exercice.

Elle illustre ce point avec une personne qui s’exerce 30 minutes pour brûler 300 calories. Un gâteau peut facilement reconstituer le niveau de ces 300 calories. En outre, la perte de poids est presque impossible pour le « sportif du dimanche » qui ne fait pas d'exercice strict tout au long de la semaine.

« Le rôle de l'exercice et du régime dans la perte de poids est bien plus compliqué qu'un travail fastidieux ou une équation mathématique. Nos corps répondent réellement à la dépense énergétique par l'exercice, un phénomène connu sous le nom de supercompensation » explique le docteur Ji. Pendant la supercompensation, nos corps fabriquent plus d'hydrates de carbone dans les muscles et synthétisent plus de graisse, faisant de notre régime un facteur important dans les résultats finaux.

Selon le docteur Ji « Pour ceux qui n’ont pas un poids excessif ou qui ne sont pas obèses, il convient d'entretenir son poids plutôt que d’en perdre. Pour cela, ils devraient s’auto-contraindre. Pour les individus qui sont d’âge moyen, il est important de diminuer la consommation alimentaire pour contrôler le poids »

« En un an, une personne entre deux âges peut prendre une à deux livres qui seront très difficiles à supprimer. Il vaut mieux faire attention pour maintenir le bon poids. »

(Par Grace Wu, La Grande Époque)

SOURCE : La Grande Epoque

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s