Une nouvelle étude décrit les bénéfices physiologiques de l'isomaltulose, un glucide à libération lente

lu 6936 fois

Grâce à la nouvelle recherche menée par Holub et al, récemment publiée dans la version en ligne du British Journal of Nutrition [1], le Palatinose (TM) de BENEO (nom générique : isomaltulose), un glucide de type disaccharide, s’est avéré être associé à de nets bénéfices physiologiques, comme l’illustrent une série d’études détaillées menées chez l’être humain.

« Une nouvelle étude décrit les bénéfices physiologiques de l'isomaltulose, un glucide à libération lente » - Crédit photo : www.beneo.com La recherche de Holub et al visait à déterminer quelles propriétés physiologiques la libération intestinale lente de Palatinose™ (observée dans des études cinétiques enzymatiques) présenterait dans le corps humain. À cette fin, trois études séparées ont été menées afin de déterminer si Palatinose™ serait entièrement digestible et disponible à partir des aliments et des boissons chez l’être humain, si la libération lente de Palatinose™ a induit une digestion et une absorption complètes, et comment ceci se refléterait dans la réponse glycémique et enfin quelles seraient l’acceptation et la tolérance de la consommation de Palatinose™ sur une période prolongée dans le métabolisme humain, par rapport au saccharose.

Un succès retentissant

La série d’études conduite par Holub et al a clairement mis en évidence les bénéfices métaboliques de Palatinose™. Les travaux ont démontré que Palatinose™ est un glucide (hydrate de carbone) entièrement disponible, qu’il soit consommé ou non en association avec de la nourriture ou des boissons. La libération intestinale lente, mais complète, de Palatinose™ prolonge la libération de glucose sanguin. La consommation régulière est bien tolérée, même dans des sous-populations présentant un risque accru de maladies cardiovasculaires. Les résultats obtenus suggèrent que Palatinose™ pourrait également avoir des effets bénéfiques à long terme sur le métabolisme des glucides.

Palatinose™ - un glucide entièrement disponible

Dans le but d’évaluer la digestibilité de Palatinose™, des expériences ont été réalisées dans le cadre d’une étude d’iléostomie humaine menée à l’Université de Würzburg, Allemagne. Cette étude a confirmé que Palatinose™ est en effet quasi entièrement digéré et absorbé par l’intestin grêle, qu’il soit consommé ou non en association avec de la nourriture ou des boissons. La digestibilité et l’absorption de 50g de Palatinose™ dans deux applications alimentaires différentes étaient quasi totales. Il s’agit de la première étude portant sur la digestion et l’absorption de Palatinose™ chez l’être humain, qui confirme des données recueillies dans le cadre d’études antérieures in vitro et animales, à savoir que Palatinose™ est un glucide entièrement disponible.

Palatinose™ - premier glucide de type disaccharide à la fois doté d’un faible index glycémique ET libérant du glucose sanguin pendant une période prolongée

Afin d’évaluer si la réponse glycémique rend compte du caractère lent mais complet de la digestion et de l’absorption de Palatinose™, une deuxième étude a été réalisée. À cette fin, un test de réponse glycémique de 3 heures a été réalisé chez des adultes en bonne santé (à l’Institut PROFIL de Neuss, Allemagne). Le test a mis en évidence une réponse glycémique et insulinique nettement plus faible avec Palatinose™ par rapport au saccharose, et a montré que - contrairement au saccharose - Palatinose™ est un glucide à faible index glycémique.

De plus, les données relatives à la réponse glycémique et les résultats de l’étude d’iléostomie montrent que Palatinose™ est très lentement (mais complètement) digéré et absorbé dans l’intestin grêle. Le glucose sanguin est dès lors distribué pendant une plus longue durée dans l’organisme. Par conséquent, Palatinose™ peut être qualifié de premier glucide de type disaccharide à la fois doté d’un faible index glycémique et libérant du glucose sanguin pendant une période prolongée.

Palatinose™ - effets bénéfiques à long terme sur le métabolisme des glucides

Une troisième étude a été réalisée pour examiner les effets physiologiques d’une consommation quotidienne de Palatinose™ sur le métabolisme humain (par rapport au saccharose) pendant une période prolongée. Une étude interventionnelle contrôlée a été menée en double aveugle à l’Université de Würzburg ; dans cette étude, les adultes présentant un taux élevé de lipides sanguins ont consommé chaque jour 50 g de Palatinose™ ou de saccharose. L’étude comprenait différents aliments relevant d’un régime occidental contrôlé typique, administré pendant une période de quatre semaines. L’étude a montré que la consommation quotidienne de Palatinose™ (50 g par jour) était bien tolérée et n’avait pas d’effet néfaste sur les lipides sanguins (y compris le cholestérol et le LDL-cholestérol) ni sur les marqueurs de risque cardiovasculaires.

En outre, les paramètres du métabolisme des glucides, à savoir la glycémie à jeun et la résistance à l’insuline, étaient significativement réduits après la consommation de Palatinose™ pendant quatre semaines, alors que les différences n’étaient pas moins significatives avec le saccharose. Ces résultats donnent à penser que pris régulièrement pendant des périodes prolongées, Palatinose™ exerce des effets bénéfiques sur le métabolisme des glucides.

« Les résultats des études ne font qu’étayer à nouveau la raison pour laquelle une large gamme de producteurs d’aliments et de boissons utilisent déjà Palatinose™ dans leurs produits. Utilisé dans un large éventail d’applications incluant les boissons sportives et de bien-être, les produits alimentaires sportifs, les boissons instantanées, les boissons lactées fonctionnelles, les thés, les barres de céréales et les barres énergétiques, les pâtisseries et la nutrition clinique, le glucide fonctionnel Palatinose™ exerce un impact significatif » précise Anke SENTKO, Vice President Regulatory Affairs & Nutrition Communication pour BENEO.

Palatinose™ de BENEO

Palatinose™ de BENEO est un glucide de type disaccharide dérivé du sucre (saccharose). Il se distingue du sucre par sa liaison entre les unités de glucose et de fructose (α-1,6 au lieu de α-1,2 glucosidique dans le saccharose). Des études cinétiques enzymatiques antérieures ont montré que la liaison dans Palatinose™ est digérée nettement plus lentement par les enzymes de l’intestin grêle que la liaison présente dans les sucres immédiatement disponibles, tels que le saccharose ou le maltose. Palatinose™ est un glucide non cariogène qui, suite à sa libération intestinale lente mais complète, fournit une énergie glucidique complète (4 kcal/g) de manière plus équilibrée et sur une période plus longue.

[1] Holub I, Gostner A, Theis S, Nosek L, Kudlich T, Melcher R, Scheppach W : Novel findings on the metabolic effects of the low glycaemic carbohydrate isomaltulose (Palatinose™). British Journal of Nutrition 2010. First view articles, published online by Cambridge University Press 09 March 2010.

SOURCE : BENEO

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s