Une étude confirme les effets positifs des aliments à faible indice glycémique chez les diabétiques

lu 5087 fois

Une nouvelle étude financée par les IRSC concernant les effets du régime alimentaire sur le diabète révèle qu'il y a une diminution de la protéine C-réactive chez les personnes ayant un régime alimentaire à faible indice glycémique. La protéine C-réactive est un important indicateur de risque de maladie cardiovasculaire.

« Une étude confirme les effets positifs des aliments à faible indice glycémique chez les diabétiques » - Crédits Photo : Flickr / Creativecommons / mariaboismain Dirigé par le Dr Thomas Wolever, cet important essai clinique sur l’alimentation a permis de comparer les effets de la modification de la consommation de glucides chez 164 personnes diabétiques pendant un an. L’étude a été publiée dans le numéro du 7 janvier 2008 de la revue The American Journal of Clinical Nutrition.

Chez les sujets avec un diabète de type II traités seulement par un régime alimentaire avec contrôle optimal de la glycémie, le HbA1c (marqueur glycémique à long terme) n’était pas affecté par la consommation d’aliments à faible indice glycémique ou par la quantité totale de glucides alimentaires. Une légère différence défavorable au niveau du rapport Cholestérol Total / HDL-Cholestérol apparaissant chez les personnes suivant ce régime alimentaire s’estompe totalement au bout de 6 mois.

En conclusion, en raison des réductions conséquentes de la glycémie postprandiale et du taux de protéine C-réactive (CRP), un régime alimentaire à faible Indice Glycémique (IG) peut être préféré pour une meilleure gestion globale de l’alimentation des diabétiques de type II.

Pour de plus amples informations, consultez l’article sur The American Journal of Clinical Nutrition (en anglais).

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s