Une alimentation très riche en calcium pourrait réduire la mortalité masculine

lu 5655 fois

C’est une récente étude menée en Suède qui l’affirme : une consommation élevée de calcium alimentaire permettrait de diminuer de 25 % la mortalité de toutes causes. A l’origine de cette hypothèse, une enquête épidémiologique menée pendant une dizaine d’années chez 23 366 hommes âgés de 45 à 79 ans.

« Une alimentation très riche en calcium pourrait réduire la mortalité masculine » - Crédit photo : © Rita Mass | www.myrecipes.com Durant cette période, on a observé parmi eux 2 358 décès, dont 819 liés à une maladie cardiovasculaire et 738 à un cancer. Dans l’ensemble de la population étudiée (qui ne prenait pas de calcium sous forme de supplément médicamenteux), les hommes qui avaient des apports alimentaires élevés de calcium (environ 2 g/jour, soit à peu près le double des apports conseillés à cet âge) ont vu leur risque de mortalité diminuer d’un quart. Même si l’on évoque régulièrement le rôle du calcium dans le contrôle de la pression artérielle ou dans la diminution du risque de cancer colorectal, l’explication complète reste encore à venir.

D’après l’OMS, les apports de calcium ne devraient pas dépasser 3 g/jour, pour ne pas risquer d’affecter la fonction rénale et l’absorption des autres minéraux. Mais la plupart des gens sont plus menacés par le manque de calcium que par l’excès ! Les apports excessifs sont rares et proviennent des suppléments médicamenteux, observent les spécialistes de l’Institut national de la santé américain (NIH). Chaque homme peut donc augmenter sa consommation de produits laitiers : non seulement sans crainte, mais avec espoir !

(American Journal of Epidemiology, volume 171, p. 801-807.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s