Un virus du rhume lié à l’obésité infantile

lu 5704 fois

Selon des chercheurs, un virus du rhume peut provoquer l'obésité infantile. Ainsi des jeunes enfants qui ont contracté une souche de virus spécifique étaient plus susceptibles de devenirs obèses par la suite.

« Un virus du rhume lié à l’obésité infantile » - Crédit photo : www.lyon69.net Les scientifiques ont découvert que les enfants qui ont été infectés par l'adénovirus 36 (AD36)-l’une des causes d’un simple rhume et de problèmes mineurs à l'estomac, pesaient en moyenne 25 kilos de plus que les enfants qui n'ont jamais été infectés par ce virus.

L’adénovirus est l'une des nombreuses causes du simple rhume et de maladie de l’estomac. Selon les chercheurs, le virus AD36 a été identifié dans les années 80.

« Ce surplus de poids est un problème majeure pour toutes les tranches d’âge mais est particulièrement inquiétant chez un enfant », a déclaré le Dr Jeffrey B. Schwimmer, qui a dirigé l'étude sur le programme du poids humain à l'Hôpital Rady Children's à San Diego. « L'obésité peut provoquer par la suite, des problèmes de santé chez un enfant comme des maladies cardiaques, des maladies du foie, et le diabète. Un surplus de 15 à 25 kilos chez un enfant est plus que suffisant pour augmenter considérablement ces risques ».

« Cette recherche met en avant que la notion de poids pour un être humain est plus complexe que ce qu’il parait », dit-il dans un communiqué. « Et il est temps que nous arrêtions de lancer de fausses accusations sur ce sujet pour atteindre un niveau de compréhension qui permettra de mieux soutenir les efforts de prévention et de traitement ».

« Les résultats de cette recherche ne devraient pas dissuader les personnes obèses et en surpoids de prendre de l'exercice ou d’avoir une alimentation saine », a-t-il noté.

L'étude a été menée sur 124 enfants âgés de 8 à 18 ans, dont 67 étaient obèses et 57 avaient un poids normal.

Les chercheurs ont constaté que 22 % des enfants obèses ont été testés positifs au virus de AD36, contre seulement 7 % chez les enfants non-obèses. Dix-neuf enfants avaient des anticorps contre le virus AD36 et 15 de ces enfants sont obèses.

(Charles Gabbert, MD, Michael Donohue, PhD, John Arnold, MD, Jeffrey B. Schwimmer, MD. "Adenovirus 36 and Obesity in Children and Adolescents". PEDIATRICS doi:10.1542/peds.2009-3362)

(Par Jack Phillips - D'après Cold Virus Strain Linked to Childhood Obesity)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s