Un reseau pour evaluer l'influence des facteurs environnementaux et nutritionnels sur les risques de cancer

lu 1797 fois

Un nouveau réseau d'excellence a été lancé fin mai pour évaluer l'influence des facteurs environnementaux et nutritionnels, ainsi que des prédispositions individuelles, sur les risques de cancer. Le réseau sera baptisé ECNIS (environmental cancer, nutrition and individual susceptibility - risques de cancer liés aux facteurs environnementaux, nutritionnels et individuels).

Malgré les progrès considérables enregistrés dans le diagnostic et le traitement du cancer, le nombre de décès causés par la maladie continue d'augmenter dans le monde entier. Ainsi, les taux de cancer chez les enfants européens ont augmenté de près de un pour cent par an depuis les années 70.

Cette augmentation a été imputée à un certain nombre de facteurs, dont le tabagisme, le régime alimentaire, l'exposition au soleil et l'alcool. Les facteurs environnementaux, notamment la profession et le style de vie, largement jugés responsables de la grande majorité des cancers humains, sont plus difficiles à combattre.

D'après différentes recherches, le risque découlant de l'exposition à des substances cancérigènes varie considérablement selon l'âge auquel une personne est exposée. Une exposition à un âge précoce, voire pendant la période prénatale, est soupçonnée d'accroître les risques. Cependant, la recherche montre que les variations génétiques entre les humains modifient fortement les réactions individuelles aux expositions à des substances cancérigènes.

ECNIS établira un réseau international compétitif de centres européens de recherche. Il rassemblera 24 instituts, dont trois petites et moyennes entreprises (PME), représentant plus de 100 chercheurs reconnus ainsi qu'un certain nombre d'étudiants.

L'objectif est de remédier à l'actuelle fragmentation des activités et d'améliorer la qualité et la pertinence de la recherche sur l'environnement, la nutrition et les risques de cancer, influencés par le régime alimentaire et les prédispositions génétiques. Les participants au réseau viennent de divers horizons: épidémiologie, analyse chimique, génétique, biologie moléculaire, nutrition, évaluation de l'exposition, évaluation des risques et techniques d'analyse.

ECNIS mènera non seulement des recherches, mais offrira également un soutien et des conseils aux autorités régulatrices, à l'industrie et au grand public.

Pour tout renseignement complémentaire, visiter ECNIS

Source : Copyright © Communautés européennes, 2005

SOURCE : Communautés européennes

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s