Un OGM à la mer !

lu 7690 fois

Les organismes génétiquement modifiés continuent de défrayer la chronique. Après le soja, le maïs et autres plantes, les professionnels de l’agroalimentaire s’attaquent au poisson. En effet, une firme américaine a mis au point un saumon génétiquement modifié, afin de grossir plus vite.

Car le problème avec le saumon, c’est qu’il ne grandit pratiquement qu’en été et « stagne » en hiver. Pour remédier à cela, les chercheurs ont introduit dans son patrimoine génétique un brin d’ADN d’un autre poisson, le tacaud, qui commande la libération d’une protéine « antigel ». Cette substance permet à cet animal de survivre au froid de l’hiver. Les scientifiques ont accolé le brin d’ADN en question à un gène qui permet de fabriquer l’hormone de croissance chez le saumon. Ce montage a donc permis, à la manière d’un interrupteur, d’« allumer » tout l’hiver le gène de cette hormone, afin qu’elle soit produite en continu. Le saumon ne s’arrête plus de grandir durant toute l’année et atteint ainsi son poids adulte en deux fois moins de temps.

Aux Etats-Unis, la firme qui l’a mis au point a déjà demandé à la Food and Drug Administration (autorités sanitaires) l’autorisation de mettre sur le marché ce nouveau saumon. Cela a provoqué de nombreux remous et une commission d’experts s’est réunie pour examiner la question. Elle a rendu ses conclusions fin janvier, s’inquiétant du croisement avec les espèces sauvages et de la dissémination éventuelle de ces gènes dans la nature. Pour l’instant, la FDA a décidé de faire suivre au saumon un processus d’évaluation identique à celui d’un médicament. S’il franchit avec succès toutes les étapes, il devrait être dans les assiettes américaines d’ici deux ans. Il lui restera alors à traverser l’Atlantique…

SOURCE : Doctissimo

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s