Un nouveau guide VIDAL sur les compléments alimentaires

lu 6150 fois

Les compléments alimentaires, utiles ou dangereux ? Comment se repérer dans la jungle des produits et des promesses... Peut-on prendre des phytoestrogènes sans crainte ? Faut-il donner des oméga-3 à ses enfants ? Quels compléments alimentaires pour soulager les rhumatismes ? Pour répondre à toutes questions et tant d'autres, VIDAL, le spécialiste de l’information sur les médicaments, publie « Le Guide des Compléments Alimentaires », leur usage à l’épreuve de la science.

« Un nouveau guide VIDAL sur les compléments alimentaires » Depuis quelques années, les rayons des pharmacies, des grandes surfaces et des magasins de diététique proposent une offre de compléments alimentaires de plus en plus étendue. Ces produits ont progressivement évolué du domaine de la nutrition à celui de l’automédication ou de la prévention de maladies.

Cette évolution n’est pas sans risque. Elle repose souvent sur la confusion que peut provoquer, dans l’esprit du consommateur, le voisinage de médicaments disponibles sans ordonnance et de compléments alimentaires sur les étagères des pharmacies. Pourtant ces derniers ne satisfont pas aux mêmes exigences que les médicaments.

Fort de la rigueur scientifique qui fait sa réputation chez les professionnels de santé, VIDAL lance un ouvrage de référence pratique et complet qui fait le point sur l’efficacité, la toxicité et le bon usage des compléments alimentaires, pour aider le consommateur à y voir plus clair.

Les compléments alimentaires tiennent-ils leurs promesses ?

Les fabricants de compléments alimentaires ne sont pas tenus de mener des études cliniques visant à prouver l’efficacité de leurs produits. Dans ces conditions, comment savoir si la prise d’un complément apporte un bénéfice ? Le Guide VIDAL des Compléments Alimentaires a analysé les études disponibles sur plus de 200 ingrédients fréquemment retrouvés dans les compléments alimentaires : vitamines, minéraux, oméga-3, antioxydants, plantes, etc. avec les mêmes critères de rigueur et d’exigence que ceux utilisés pour les médicaments.

Les compléments alimentaires sont-ils dangereux ?

En 2009, suite à des accidents impliquant des compléments alimentaires destinés à perdre du poids, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a lancé le Dispositif national de vigilance sur les compléments alimentaires, une grande enquête auprès des médecins et des pharmaciens afin d’en détecter plus rapidement les effets indésirables. Le Guide VIDAL des Compléments Alimentaires fait le point sur la toxicité de plus de 200 ingrédients : surdosage, effets indésirables, contre-indications, interactions avec les médicaments ou d’autres substances...

Des compléments alimentaires, pour quoi faire ?

Bien au-delà de leur objectif initial (compléter une alimentation insuffisamment équilibrée), les compléments alimentaires visent désormais à prévenir ou soulager de nombreux maux : surpoids, fatigue, ménopause, ostéoporose, anxiété, déprime et même vieillissement ! Parce que la moitié des achats de compléments n’implique pas le conseil d’un professionnel de santé, le Guide VIDAL des Compléments Alimentaires offre des conseils pratiques et des règles simples pour choisir et utiliser au mieux ces produits, applicables à une trentaine de maux courants : fatigue, troubles du sommeil, excès de poids, troubles digestifs, jambes lourdes, peau sèche, etc.

Découvrir le livre « Le guide des compléments alimentaires », de Yann Cornillier, Stéphane Korsia-Meffre et Sophie Senart aux Editions VIDAL, 294 pages.

SOURCE : Editions VIDAL

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s