Un litre et demi d'eau par jour, ce n'est pas la mer à boire !

lu 4100 fois

C'est un des « repères nutritionnels » les plus courants, et pourtant ! La recommandation de boire l'équivalent de 1,5 litre d'eau par jour (consensus international toujours d'actualité, malgré la récente polémique à ce sujet) n'est pas suivie par bon nombre de Français. Entre 2003 et 2007, la situation ne s'est pas vraiment améliorée.

« Un litre et demi d’eau par jour, ce n’est pas la mer à boire ! » - Crédit photo : www.fruits-nutrition.fr Tout comme l’air qu’on respire, l’eau qu’on boit est indispensable à la vie ! Présente dans tous les tissus du corps, elle représente, selon les âges de la vie, entre 60 et 75 % de notre poids... Les besoins varient plus ou moins selon l’âge, le sexe, l’activité physique, l’état de santé ou le climat, mais 2,5 litres par jour en moyenne sont nécessaires : 1 litre doit être apporté par les aliments et environ 1,5 litre par les boissons.

Face à ces besoins, la consommation de boissons varie beaucoup. Une enquête réalisée en 2002-2003 par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CRÉDOC) révélait qu’elle était insuffisante dans toutes les tranches d’âge et n’atteignait pas le 1,5 litre conseillé. De même, les aliments n’apportaient qu’environ ¾ de litre d’eau au lieu d’un litre.

Même constat, à peu près, pour la période 2003-2007, durant laquelle l’enquête a été poursuivie. Seulement 13 % des adolescents (12-19 ans) « boivent » suffisamment, 30 % des adultes et 23 % des plus de 55 ans. Les enfants de 3 à 5 ans sont 51 % et les 6-11 ans 36 %...

Peu rassurant, par rapport à 2003, les enfants boivent moins : moins d’eau et moins de boissons lactées (lait, chocolat au lait, etc...). Mais leur consommation de jus de fruits et de nectars reste stable... Peu de consolation du côté des ados, puisque 87 % ne boivent pas assez. Leurs apports hydriques moyens liés aux boissons sont de l’ordre d’un litre par jour. Et leur consommation de boissons lactées, à cet âge charnière pour la croissance et la santé osseuses, a diminué de 12 % !

Les chiffres sont meilleurs pour les adultes. Ils étaient 27 % en 2003 à avoir une consommation de boissons suffisante, ils sont maintenant 30 %. Leurs apports hydriques moyens sont d’environ 1,35 litre par jour. Surtout, ils boivent un peu plus d’eau et ont diminué leur consommation de boissons alcoolisées de 25 %. Au profit des boissons chaudes (thé, café, infusions), mais aussi des jus de fruits et nectars (+ 24 %).

Quant aux seniors, le pourcentage de ceux qui atteignent les repères conseillés reste stable. Ils ont augmenté leur consommation de boissons chaudes de 36 %. Mais leurs apports hydriques moyens diminuent notablement avec l’âge : ils passent de 1,3 litre par jour chez les 55-64 ans à environ 1 litre chez les plus de 75 ans.

Les boissons autres que l’eau contribuent aux apports caloriques de manière variable, mais plutôt modeste. Chez les enfants de 3-5 ans, les boissons représentent 14,5 % des apports énergétiques quotidiens, et 11 % chez les 6-11 ans. Chez les adolescents, les boissons apportent chaque jour 10 % des calories totales. Chez les adultes un peu moins de 10 % et chez les seniors 9 %. Il reste une impression générale : il faut boire plus, plus d’eau, plus d’infusions, et sans doute aussi plus de boissons lactées aux époques de la vie où les apports de calcium (et de protéines) utiles. On sait que ces apports sont notoirement insuffisants chez les adolescents et chez un certain nombre de seniors...

(Thérapeutique et tables rondes 2008 (Entretiens de Bichat) p. 200-204. Expansion Formation et Editions 2008 - Actualisation présentée aux Entretiens de Bichat 2008.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s