Un guide nutrition pour les ados

lu 14461 fois

Mieux manger, cela s'apprend. En s'appuyant sur les objectifs du Programme National Nutrition Santé (PNNS), un guide publié par l'Inpes propose aux adolescents de mieux alimenter en conjuguant variété et plaisir. Retour sur les schémas et habitudes alimentaires des, conseils à la clé.

Comment se nourrissent les adolescents ? Les derniers résultats de l'enquête Health Behaviour in School-Aged Children, que vient de publier l'Inpes et qui porte sur la santé des élèves âgés de onze, treize et quinze ans, réactualisent les connaissances en la matière.

Cette étude révèle qu'un peu plus d'un jeune sur trois saute au moins un petit-déjeuner par semaine (à onze ans, 28 %, à quinze ans 43,8 %, et les filles plus que les garçons). Pour le midi et le soir, la proportion dejeunes qui sautent le repas est de 13 à 15 %, mais les filles, notamment à quinze ans, arrivent en tête (24,3 % sautent le dîner, contre 12,3 % des garçons, par exemple).

Plus de la moitié des jeunes déclarent ne pas consommer tous les jours des fruits (65,5 %) ou des légumes (56,6 %) ; 28,5 % d'entre eux consomment des sucreries tous les jours, 29 % des boissons sucrées et 42 % les deux produits.

Ces chiffres ne font que confirmer les résultats antérieurs, à partir desquels les pouvoirs publics ont décidé de développer l'information en faveur de cette cible.

Dans le cadre du Programme national nutrition-santé, l'Inpes diffuse ainsi, dans les classes de cinquième, le guide J'aime manger, j'aime bouger. Sur le mode ludique et pratique, il présente d'abord les différentes catégories d'aliments et leurs qualités. Le guide incite les ados à les redécouvrir à travers des conseils et des recettes faciles à exécuter.

Différents profils dejeunes sont mis en scène, afin de permettre à chacun de trouver les solutions qui lui correspondent. Le guide insiste aussi sur le rythme des repas, puis rappelle la nécessité de bouger et faire du sport. Il s'achève sur un tableau récapitulatif des repères journaliers de consommation par famille d'aliments.

Au moins 5 fruits et / ou légumes par jour

Consommés au repas ou en cas de petit creux, crus, cuits, nature ou préparés, frais, surgelés ou en conserve... ils sont riches en fibres, vitamines, minéraux et participent au bon fonctionnement de l'organisme, notamment pendant la croissance. Très peu caloriques, ils sont utiles par exemple dans la prévention du diabète et de l'obésité. Il est conseillé d'en consommerà chaque repas et, pourquoi pas, au petit-déjeuner ou au goûter, sous la forme d'un fruit pressé ou d'un verre de jus sans sucre ajouté.

Laitages : 3 à 4 fois par jour

Le calcium est le principal nutriment responsable de la minéralisation osseuse. Il exerce également des fonctions importantes au niveau cellulaire. Si les besoins des enfants de moins de six ans sont en général bien couverts, ceux des ados le sont moins, notamment s'agissant des filles de dix à dix-neuf ans. Les jeunes doivent veiller à consommer suffisamment de laitages en jouant sur leur variété, en privilégiant les produits nature, riches en calcium, les moins gras et les moins salés (lait, fromage blanc, yaourt, etc.).

Du pain et des féculents à chaque repas

Pain, riz, pâtes, semoule, blé, pommes de terre, lentilles, haricots... fournissent l'énergie pour faire fonctionner muscles et neurones ! Riches en glucides, ces aliments évitent fringale et grignotage entre les repas. Au petit-déjeuner, les céréales sont les bienvenues, à condition d'éviter les formes trop sucrées et / ou trop grasses (chocolatées, au miel, etc.).

Pour en savoir plus

Source : INPES

SOURCE : INPES

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s