Un étiquetage nutritionnel centré sur la valeur énergétique

lu 2353 fois

L'étiquetage nutritionnel est un outil important qui permet aux fabricants de produits alimentaires de transmettre des informations essentielles sur la valeur nutritionnelle et la composition de leurs produits. En théorie, il s'agit d'un outil utile pour aider les consommateurs à prendre des décisions éclairées sur leur régime alimentaire et leur mode de vie. Toutefois, il semble que les étiquettes sur la nutrition ne transmettent pas toujours leur message avec toute l'efficacité voulue.

En 2004, EUFIC a mené une étude exploratoire sur les attentes des consommateurs concernant l'étiquetage nutritionnel. Cette recherche a révélé que la plupart des consommateurs ne trouvaient pas ce qu'ils cherchaient sur les étiquettes et que, suite à cela, ils avaient plutôt tendance à les ignorer. Par contre, les principes d'une alimentation équilibrée sont généralement bien assimilés. Les notions de valeur énergétique et de " calories " semblent relativement bien connues, même si peu de consommateurs savent vraiment comment les appliquer.

À la suite de cette recherche, EUFIC a décidé de déterminer si une nouvelle méthode de communication centrée sur la valeur énergétique pouvait permettre de stimuler l'intérêt des consommateurs pour l'étiquetage nutritionnel. Cet intérêt pourrait-il motiver les consommateurs à se renseigner sur la nutrition et à en appliquer les principes dans leur alimentation de tous les jours ?

Modifications testées

Des groupes de discussion formés de consommateurs de quatre pays européens (Allemagne, Royaume-Uni, France, Pays-Bas) ont été invités à réagir à une série d'étiquettes modifiées concernant un éventail de produits de marque connue.

Les modifications apparaissant " sur le devant de l'emballage " étaient présentées sous formes de bannières fournissant des informations sur la valeur énergétique du produit, présentée de différente manière et de façon de plus en plus complexe.

L'étiquetage nutritionnel " au dos de l'emballage " reprenait, en plus des données nutritionnelles normalement présentes, les bannières qui figuraient sur le devant de l'emballage pour les calories et fournissaient l'adresse d'un site Web sur lequel il était possible d'obtenir des informations nutritionnelles complémentaires.

Les bannières sur le devant de l'emballage

L'information sur la valeur énergétique qui figure sur le devant de l'emballage a été perçue par les participants comme une véritable innovation qu'ils aimeraient voir figurer sur tous les emballages. Les consommateurs estiment qu'il s'agit là d'un moyen de résoudre le problème des contraintes de temps pendant les courses en donnant un rapide aperçu de la valeur nutritionnelle du produit. Ces données seraient par ailleurs très utiles pour évaluer les produits que les consommateurs ne connaissent pas bien.

Aller au plus simple

Les bannières qui ont le plus remporté la faveur des personnes interrogées étaient les plus simples, ceux qui précisaient la valeur énergétique du produit par portion, (portion bien définie) ou par 100 g. L'expression du contenu calorique par 100 g permet une comparaison facile entre les produits, alors que le nombre de calories par portion facilite le calcul de l'apport réel, sous réserve que la " portion " soit bien définie.

Les références aux besoins énergétiques journaliers ont également été appréciées, mais les graphiques et pourcentages compliqués sont généralement désavoués. Bien que certains participants apprécient les bannières qui figurent sur le devant de l'emballage et qui précisent les équivalents pour une seule portion, la plupart des participants les détestent car cela leur gâche le plaisir de manger. Ce type d'information est jugé plus acceptable au dos de l'emballage.

La valeur énergétique est-elle une bonne idée ?

La vaste majorité des répondants conviennent que les informations sur la valeur énergétique constituent une bonne solution et la plupart des consommateurs font directement le lien avec le contrôle du poids. Toutefois, certains consommateurs, et particulièrement les personnes âgées, estiment que les informations sur la teneur en sel et en matières grasses sont aussi importantes.

Motivation à apprendre et à modifier les habitudes alimentaires

Les participants aux groupes de discussion connaissaient déjà le concept d'" alimentation équilibrée " et les problèmes liés au mode de vie, étant constamment mis en garde à ce sujet par les médias et les pouvoirs publics. La plupart des personnes interrogées estiment que les indications figurant sur le devant de l'emballage les aideront à réfléchir davantage à leurs habitudes alimentaires. Pour les personnes qui ont accès à une connexion Internet, les adresses de sites Web sont intéressantes et permettent d'obtenir des conseils neutres et de l'aide sur les calories et autres facteurs alimentaires.

Des améliorations s'imposent encore

Bien que les consommateurs estiment que l'illisibilité, les incohérences et la terminologie figurant sur les étiquettes continuent de poser problème, tous conviennent que les initiatives proposées constituent un bon pas en avant. Globalement, les réactions aux changements ont été remarquablement uniformes entre les pays et les publics.

SOURCE : EUFIC

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s