Un demi de bière pour la santé de votre coeur...

lu 2572 fois

Une première étude présentée lors des Entretiens de Bichat en septembre 2002 avait montré chez les buveurs modérés de bière une élévation du HDL cholestérol (le "bon") et une diminution du LDL (le "mauvais") chez les femmes.

D'autres études récentes laissaient à penser qu'il existe un lien favorable entre les vitamines contenues dans la bière (B9, B6 et B12) et la réduction de l'homocystéinémie responsable d'infarctus et de thrombose.

Ces effets bénéfiques de la bière sur la prévention des risques cardiovasculaires viennent de faire l'objet d'études encore plus poussées et prometteuses. Pendant six semaines, on a fait boire à un échantillon de 2691 personnes une quantité identique d'alcool, sous forme de vin pour les unes, de gin pour d'autres et enfin de bière pour les dernières. Résultats constatés : seul le groupe de buveurs de bière présente une diminution du taux d'homocysteine.

On ne saurait encore parler de protection cardiovasculaire puisque ce n'est que le taux d'homocysteine qui a été mesuré, mais la présence de certaines vitamines B dans la bière pourrait bien avoir un effet indirect et bénéfique sur la santé du coeur.

SOURCE : Nestlé Nutrition

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s