Un composant de la matière grasse du lait réduirait le risque de développer un diabète de type 2

lu 4650 fois

Selon une recherche conduite par le Dr. Dariush Mozaffarian, professeur agrégé au département d’épidémiologie de Havard School of Public Health (HSPH), une substance naturelle contenue dans la matière graisse du lait peut diminuer le risque d’avoir un diabète du type 2.

Les autorités en santé publique ont toujours préconisé d’éviter de consommer trop de beurre. Cependant, une étude vient de montrer que le beurre contient une substance particulièrement rare qui semble très bonne pour la santé. Le Dr. Mozaffarian et ses collègues ont publié dans l’édition du 20 décembre de la revue Annals of Internal Medicine, le constat que l’acide trans palmitoleique, un acide gras présent dans le lait, le fromage, le yogourt et le beurre peut diminuer le risque d’avoir un diabète du type 2 ainsi que d'autres anomalies du métabolisme.

Selon un communiqué de HSPH, les experts de la santé ont souvent conseillé aux gens de ne pas consommer beaucoup de produits laitiers riches en matières grasses. Pourtant l’acide trans palmitoleique contient une substance qui ne peut pas être produite par le corps humain et qui existe uniquement dans les produits laitiers riches en matières grasses.

Les chercheurs de HSPH ont suivi 3736 patients pendant 20 ans pour évaluer les facteurs pouvant provoquer des maladies cardio-vasculaires chez les personnes âgées.

Apres avoir examiné le niveau de glucose, d’insuline et le taux d’acide gras qui circule dans le sang de tous les échantillons sanguins prélevés en 1992, les chercheurs ont surveillé les patients pouvant développer le diabète de type 2.

Au cours de ce suivi, ils ont constaté que les patients qui ont un taux élevé d’acide trans-palmitoleique ont beaucoup moins de risque de développer le diabète de type 2.

Les chercheurs pensent qu’un taux élevé d’acide trans-palmitoleique peut améliorer le niveau d’insuline, d’inflammation, de cholestérol sanguin, de sensibilité du corps à produire de l’insuline et autres risques pouvant provoquer des maladies cardio-vasculaires.

« Le résultat de ce type d’observations doit être encore confirmé par d’autres études, observations et expérimentations contrôlées, mais le potentiel de l’acide trans-palmitoleique sur l’équilibre physiologique ainsi que la prévention contre les autres maladies cardio-vasculaires semblent être remarquables », constate le Dr. Mozaffarian dans le communique de presse.

(Écrit par Helena Zhu - Version originale : "Type 2 Diabetes Risk May Be Lowered by Dairy Fat, Study Suggests")

SOURCE : La Grande Epoque

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s