Un brocoli anticancéreux bientôt dans vos assiettes

lu 3556 fois

Une nouvelle race de brocoli qui aurait un potentiel anti-cancéreux 80 fois plus puissant que le brocoli standard a été récemment mise au point par un chercheur britannique, au centre John Innes de Norwich.

Ce brocoli amélioré nutritionnellement grâce à un procédé d'hybridation traditionnel, contient de fortes concentrations de glucosinolates, un agent anti-cancéreux naturel.

Les glucosinolates sont inactifs dans l'organisme; ce sont leurs produits de dégradation qui contribuent à désintoxiquer les substances cancérigènes, en clair les toxines causant l'apparition des cancers, mais aussi à supprimer la croissance des tumeurs cancéreuses. Ils entraveraient en outre la croissance d'une bactérie liée à la gastrite, à l'ulcère gastro-duodénal et au cancer gastrique.

La licence de commercialisation de ce nouveau brocoli a été cédée à la société Seminis, qui distribue sous forme de semences potagères hybrides, plus de 4000 variétés de fruits et légumes dont 120 variétés de brocoli. Pour la seule année 2003, la société américaine basée à Oxnard en Californie a mis au point, par le biais de pollinisations croisées et de nouvelles méthodes d'hybridation, pas moins d'une cinquantaine de fruits et légumes dont treize nouvelles variétés de tomates.

Pour le nouveau brocoli, l'objectif de Seminis est clair : déterminer les conditions de culture, les facteurs environnementaux et les méthodes de production capables d'optimiser les concentrations de glucosinolate dans le brocoli. Et lancer sur le marché mondial, grâce à un réseau de distribution présent dans 150 pays, ce nouveau brocoli à forte valeur ajoutée, sous forme de produits frais, d'aliments fonctionnels et de suppléments nutritionnels.

SOURCE : Plantes et Santé

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s