Un bel avenir pour les probiotiques

lu 4016 fois

Il y a dix ans, rares étaient ceux qui avaient entendu parler des probiotiques, malgré leur présence dans divers aliments comme le yaourt. Aujourd'hui, ce terme est mieux connu, le nombre de produits probiotiques ne cesse d'augmenter et un nombre croissant de données montrent qu'ils peuvent être bénéfiques pour la santé. Mais de quoi s'agit-il exactement et en quoi les probiotiques peuvent-ils être bons pour la santé ?

D'où viennent les probiotiques ?

L'intestin héberge plusieurs espèces de bactéries qui agissent de concert pour assurer son bon fonctionnement. Différents facteurs comme le stress ou un traitement par antibiotiques peuvent toutefois perturber l'équilibre bactérien naturel et amener des bactéries nocives pour l'organisme à prendre le pas sur les organismes bénéfiques comme les lactobacilles et bifidobactéries. Cette transformation peut accroître la vulnérabilité de l'organisme aux infections d'origine alimentaire comme celles causées par Salmonella, E. coli et Listeria, et prédisposer aussi à d'autres maladies intestinales comme le cancer de l'intestin et la colite ulcéreuse (1). C'est là qu'interviennent les probiotiques.

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (comme les bactéries de l'acide lactique et les bifidobactéries) qui, ingérés régulièrement en quantités suffisantes, modifient l'équilibre bactérien de l'intestin et exercent un effet bénéfique sur la santé. Les probiotiques peuvent être ajoutés aux aliments comme les yaourts et autres produits laitiers fermentés, ou être pris sous forme de compléments, ce qui explique qu'il soit désormais possible de s'en procurer dans la plupart des magasins et supermarchés.

Possibilités thérapeutiques

Le concept scientifique général des probiotiques est désormais bien accepté, mais les essais cliniques menés sur des sujets humains pour chercher à savoir si les préparations à base de probiotiques peuvent permettre d'éviter ou de traiter certaines maladies (comme par exemple les maladies inflammatoires de l'intestin ou le cancer) ne font que commencer (2). Les domaines dans lesquels un certain succès a été rapporté sont les suivants :

  • prévention de la diarrhée aiguë chez l'enfant ;
  • amélioration de la diarrhée associée à la prise d'antibiotiques ;
  • contrôle des symptômes des maladies inflammatoires de l'intestin comme la maladie de Crohn et le syndrome du côlon irritable ;
  • stimulation du système immunitaire ;
  • réduction des allergies du nouveau-né.

PROEUHEALTH

Ces travaux préliminaires prometteurs ont pavé la voie au lancement d'une initiative scientifique importante connue sous le nom de PROEUHEALTH à laquelle participent des chercheurs de seize pays européens. Le groupe PROEUHEALTH a pour ambition d'étoffer les connaissances sur la manière dont les probiotiques peuvent contribuer à la santé et au bien-être (3). L'un des domaines importants de recherche consiste à déterminer quelles sont les bactéries qui sont en réalité présentes dans l'intestin sain et comment leur présence évolue avec l'âge, l'alimentation, le mode de vie et la maladie chronique.

Puisque les effets des probiotiques dépendent des souches, les données obtenus par l'initiative PROEUHEALTH, ainsi que les résultats d'études précédentes, devraient permettre de déterminer quelles sont les bactéries qui ont la possibilité d'améliorer le système de défense naturelle et (ou) de prévenir certaines maladies (3). Les données que recueillera l'initiative européenne devraient permettre de développer de nombreux probiotiques fonctionnels et d'adapter les produits à certains groupes d'âge ou modes de vie particuliers.

Probiotiques pour la santé et le bien-être

Les aliments probiotiques (yaourts et boissons) sont de plus en plus consommés pour améliorer la santé et le bien-être général. Au vu de ce succès croissant, il importe de donner des garanties de sécurité et d'efficacité au public. Il faut donc réunir des données sur les effets exacts que certaines préparations spécifiques exercent sur la santé et s'assurer que leur consommation à long terme est sans danger.

Des directives ont déjà été élaborées pour s'assurer que les aliments probiotiques contiennent des souches bactériennes sûres et que leur effet bénéfique sur l'organisme a été démontré par des études appropriées (4). Des directives européennes très strictes sur les allégations en matière de santé devraient bientôt renforcer la protection des consommateurs et les rassurer en multipliant les informations sur le rôle sanitaire bénéfique des aliments probiotiques.

Juste un début

Des travaux préliminaires ont démontré que les probiotiques exerçaient une action réelle sur les bactéries intestinales et que leurs effets sur la santé présentaient un potentiel non négligeable. Des résultats de recherches intéressants devraient bientôt être publiés dans le cadre du projet PROEUHEALTH. Ceux-ci devraient améliorer la qualité et la sécurité des probiotiques et permettre d'élaborer des produits mieux ciblés à l'avenir.

Références :

  1. Fooks LR & Gibson GR (2002) Probiotics as modulators of the gut flora. British Journal of Nutrition 88 (Suppl 1) S39-S49
  2. FAO/WHO (2001) Health and Nutritional Properties of Probiotics in Food including Powder Milk with Live Lactic Acid Bacteria. www.fao.org
  3. The Food, GI tract functionality and Human health cluster. Visit virtual.vtt.fi/virtual/proeuhealth/ for updates on latest research news
  4. FAO/WHO (2002) Guidelines for the Evaluation of Probiotics in Food. www.fao.org

SOURCE : EUFIC

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s