Trois ou quatre repas ?

lu 3400 fois

Pendant 28 jours, 24 jeunes hommes de poids normal ont accepté de modifier le nombre de leurs repas quotidiens : une moitié d'entre eux sont passés de 3 à 4 et les autres de 4 à 3 repas par jour.

Alors que l'ajout d'un repas s'est révélé sans effet, la suppression d'un repas a provoqué une élévation du taux de leptine et du quotient respiratoire ainsi qu'une prise de poids de 360 g en moyenne, bien que les apports énergétiques aient globalement diminué.

Parmi les hypothèses évoquées : une réduction de l'activité physique, une répartition différente entre les macronutriments.

(Chapelot D, et al. Obesity 2006 ; 14(2) : 215-26.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s