Télévision dans les chambres d'enfants : un risque d'obésité

lu 3255 fois

Un opérateur du câble a fait récemment une campagne de marketing direct dans le but de promouvoir "une 2e TV pour plaire à toute la famille..."

Le courrier adressé professe que, " dans une famille, il est toujours délicat de choisir un programme qui plaise à tout le monde. Le débat est souvent enflammé… Au final, ce sont vos enfants qui investissent le salon et se ruent sur la télécommande pour visionner leur dessin animé préféré. Avouez qu'il serait plus simple de mettre la télévision dans leur chambre."

Les études épidémiologiques sont pourtant unanimes :

- En France, 30 % des enfants regardent la télévision deux à quatre heures par jour hors période scolaire. Aux USA, quatre heures par jour, toute l'année. Et on sait que les comportements des européens suivent toujours ceux des américains quelques années plus tard.

- L'endroit où se trouve le téléviseur n'est pas sans importance : en France, l'obésité touche 12 % des enfants en moyenne et s'élève à 28 % quand le téléviseur est dans la chambre.

- Enfin, les foyers défavorisés à faible niveau socio-culturel sont les plus nombreux à posséder plusieurs téléviseurs. Leurs enfants ont deux fois plus souvent que les enfants favorisés un téléviseur dans leur chambre.

Une étude (revue Pédiatrics, 2002) révèle que 40 % des enfants défavorisés de l'échantillon étudié possédaient une télévision dans leur chambre. Et de conclure : " pour un enfant, avoir une télévision dans sa chambre est un puissant marqueur de risque d'obésité ".

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s