Splenda, un nouvel édulcorant au sucralose

lu 22898 fois

C'est en 1976 à l'Université de Londres que des chercheurs, en partenariat avec Tate & Lyle - acteur majeur dans le secteur du sucre depuis plus d'un siècle -, découvrent la molécule du sucralose. Tate & Lyle met au point ensuite le sucralose avec l'appui de Johnson & Johnson. Pendant 20 ans, le sucralose va faire l'objet d'une centaine d'études scientifiques destinées à décrypter cette molécule, à comprendre comment elle est absorbée et métabolisée. Le sucralose est commercialisé sur le marché international depuis près de 15 ans. Cet ingrédient est aujourd'hui approuvé dans plus de 80 pays. Le sucralose est commercialisé sous forme d'édulcorant de table depuis 14 ans sous la marque Splenda® par McNeil Nutritionals, une filiale de Johnson & Johnson. En France, Splenda® est le seul édulcorant à base de sucralose proposé aux consommateurs depuis septembre 2006.

« Splenda, le seul édulcorant de table au sucralose » Le Sucralose est un édulcorant acalorique qui possède un pouvoir sucrant 500 à 600 fois plus élevé que le sucre (saccharose), 2 fois plus que la saccharine et 4 fois plus que l’aspartame. Il est également connu comme additif sous le numéro E 955. Le sucralose est une molécule inédite fabriquée à partir du saccharose par un processus breveté, à étapes multiples. Le sucralose peut être consommé par l’ensemble des consommateurs.

20 ans d’études scientifiques

Plus d’une centaine d’études scientifiques ont été menées sur une période de 20 ans pour assurer la sécurité de la consommation du sucralose [1]. En 1990, le comité d’experts conjoints FAO-OMS sur les additifs alimentaires (JECFA) a fixé une dose journalière admissible (DJA) de 15mg/kg/jour. En septembre 2000, le comité scientifique sur l’alimentation de l’Union Européenne -depuis devenue l’Agence Européenne pour la Sécurité des Aliments- a confirmé cette DJA. Le sucralose a ainsi pu être intégré dans la directive européenne sur les éduicorants adoptés en 2003. Le sucralose a été officiellement autorisé en France en août 2004 [2] par un arrêté du Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie qui a transcrit cette directive européenne en droit français. L’utilisation du sucralose a été approuvée dans plus de 80 pays dont le Canada (1991), les Etats-Unis (1998), la plupart des pays d’Amérique du Sud, d’Asie et dans l’Union Européenne en 2003.

De l’absorption à l’élimination...

Environ 85% du sucralose consommé passent à travers le système digestif sans être ni métabolisés, ni absorbés. Les 15% restants sont absorbés passivement par l’intestin grêle et distribués aux tissus, sauf à la glande mammaire, aux barrières placentaire et hémato-encéphalique. La molécule de sucralose étant fortement soluble et non-lipophile, elle ne s’accumule pas dans les organes. Seuls 2% du sucralose consommé sont bio-transformés. Cette faible quantité de sucralose absorbée est éliminée dans les urines en 24 heures. En effet, dans le foie, le sucralose est conjugué aux glucuronides afin d’être éliminé par l’organisme. Ce sont ces métabolites secondaires neutres que l’on retrouve également dans les urines. Non hydrolysé, le sucralose n’apporte pas de calorie.

Pas de stimulation de l’appétit

II n’existe aucune preuve scientifique démontrant que le sucralose - ou tout autre édulcorant - stimule l’appétit et incite les gens à manger plus.

Le sucralose présente une absence [3,4,5] :
  • de toxicité, génotoxicité et neurotoxicité
  • d’effets secondaires connus
  • d’effets sur le développement foetal et néonatal
  • d’effets sur ie métabolisme des glucides
  • d’effets sur le contrôle du taux de glucose dans le sang à court et à long termes et sur les niveaux sanguins d’insuline
  • d’effet carioqène

Un goût de sucre, sans calorie

Savoir équilibrer son alimentation est essentiel mais cette nécessité ne doit pas faire oublier que manger est avant tout une source de plaisir. Grâce au sucralose, il est possible de concilier bien-être et plaisir culinaire en s’affranchissant des calories du sucre.

Le sucralose provient du sucre et a un goût de sucre. Il présente un pouvoir sucrant environ 600 fois plus grand que celui du saccharose, sans apporter de calorie. Il possède des qualités gustatives et des profils aromatiques similaires à ceux du sucre. De nombreuses études [6] menées par des organismes indépendants ont mis en évidence le profil gustatif de cette molécule : le sucralose a un goût de sucre, sans arrière-goût. En raison de son haut pouvoir sucrant, de très petites quantités suffisent pour donner aux aliments et boissons un goût agréablement sucré.

La liberté de sucrer pour tous

Le sucralose convient à toute la famille, y compris les enfants et les femmes enceintes ou qui allaitent (*). Il peut être utilisé au quotidien par les personnes désirant consommer des aliments et des boissons délicatement sucrés tout en préservant leur régime alimentaire.

Un allié dans la prévention du surpoids...

Dans le cadre d’un programme de contrôle ou de perte de poids, le sucralose permet de réduire l’apport calorique journalier fourni par les sucres ajoutés. Dans certaines situations, des personnes peuvent être temporairement confrontées au surpoids. Pendant les périodes de grossesse ou d’allaitement, certaines femmes craignent d’importantes prises de poids. La consommation de sucralose dans le cadre d’un régime alimentaire adapté peut permettre de diminuer ce risque.

...y compris pour les enfants

Chez les enfants, les besoins caloriques et en glucides diffèrent de ceux de l’adulte et leur alimentation doit donc en tenir compte. Toutefois, dans le contexte actuel d’augmentation de la prévalence du surpoids chez les enfants, le sucralose peut être une aide précieuse dans le cadre de la prévention.

Splenda®, le seul édulcorant de table au sucralose

Splenda® est un nouvel édulcorant au sucralose, qui provient du sucre et a un goût de sucre. Il permet de profiter du bon goût sucré. Splenda® est une façon astucieuse de contrôler son apport calorique quotidien. En effet, Spienda® en poudre contient 2 kcal par cuillerée à café, soit 10 fois moins que le sucre, à volume égal. Les personnes en surpoids peuvent, grâce à Splenda®, allier plaisir et équilibre et se réconcilier avec la cuisine diététique. Splenda® convient également aux personnes atteintes de diabète dans le cadre d’un régime spécifique.

La gamme Splenda®, commercialisée par McNeil Nutritionals, est disponible dans les grandes surfaces françaises (au rayon sucres et édulcorants) depuis septembre 2006. En France, Splenda® est le seul édulcorant à base de sucralose proposé aux consommateurs.

Visitez le site de l’édulcorant Splenda® et découvrez une autre façon de sucrer...

(*) dans le cadre d’un régime alimentaire adapté

Pour en savoir plus sur le sucralose : fr.wikipedia.org/wiki/Sucralose

Sources et références :

    • Sucralose Food Additive Pétition 7A3987.8-69:2041-20453. Submitted February 9, 1987.
    • Sucralose Food Additive Pétition 7A3987.1-3:202-890. Submitted February 9,1987.
    • Sucralose SafetyAssessment.Food and Chemical Toxicology 2000 ; 38 (suppl2) :S1-S129.
    • Sucralose Food Additive Pétition 7A3987. Studies E168, E169, E171. Submitted 1987.
  1. Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Arrêté du 21 juillet 2004 modifiant l’arrêté du 2 octobre 1997 relatif aux additifs pouvant être employés dans la fabrication des denrées destinées à l’alimentation humaine, J.O., 15 août 2004.
  2. Grice H.C.Goldsmith LA, Sucralose -An overview ofthetoxicity data. Food and Chemical Toxicology 2000 ; 38 (2) :S1-S6.
  3. Goldsmith LA, Acute and subchronic toxicity of sucralose. Food and Chemical Toxicology 2000; 38 (2) : 53-69.
  4. Grotz V.L., Henry R.R., McGill J.B., Prince M.J., Shamoon H.,Trout J.R., Pi-Sunyer F.X., Lack of effect of sucralose on glucose homeostasis in subjects with type 2 diabètes, Journal of the American Dietetic Association 2003 ; 103 (12) : 1607-1612.
  5. WietSG, Beyts P.K., Sensory characteristics of sucralose and other intensity sweeteners. Journal of Food Science 1992 ; 57 :1014-1019.

SOURCE : McNeil Nutritionals

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s