Selon une étude, le risque de cancer intestinal serait lié à l'alcool

lu 5114 fois

Selon une nouvelle recherche de l'EPIC (European Prospective Investigation of Cancer - Étude prospective européenne sur le cancer) publiée dans la revue International Journal of Cancer, la consommation quotidienne d'un grand verre de vin ou de bière augmente le risque de développer un cancer intestinal de 10 %.

EPIC est une étude à long terme effectuée sur un demi-million de personnes dans dix pays européen. Elle vise à présenter des informations détaillées sur la corrélation entre habitudes alimentaires et cancer. L'étude a été menée sur 480000 personnes, qui ont été interrogées sur leurs habitudes en matière de consommation d'alcool. Ces personnes ont bénéficié d'un suivi pendant six ans.

Durant cette période, 1833 personnes ont développé un cancer du colon. La recherche a montré que les personnes consommant 15 grammes d'alcool par jour augmentent de 10% le risque d'être affectées par un cancer intestinal. 15 grammes d'alcool correspondent à un demi-litre de bière ou à un grand verre de vin (250 ml).

Les personnes consommant plus de 30 grammes d'alcool par jour ont vu le risque de cancer intestinal augmenter de 25%.

« La recherche montre clairement que le risque de développer un cancer intestinal augmente avec la consommation d'alcool », affirme le Professeur Tim Key, épidémiologiste à l'organisation britannique Cancer Research UK. « L'augmentation du risque n'est pas énorme, mais les gens doivent comprendre qu'ils peuvent réduire le risque de développer un certain nombre de cancers (y compris le cancer du colon) en limitant leur consommation d'alcool. »

Le Dr Lesley Walker, Directrice du département de l'information sur le cancer de l'organisation britannique Cancer Research UK, prévient le public que la supposition selon laquelle une boisson alcoolisée équivaut à une unité d'alcool est fausse. « Déterminer un niveau de consommation d'alcool "raisonnable" est assez complexe », a-t-elle expliqué. « La teneur en alcool de certains vins et bières est de plus en plus forte. De plus, les verres de vin vendus par de nombreux bars équivalent en réalité au tiers d'une bouteille. »

Une recherche réalisée au début de l'année par l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer (International Agency for Research on Cancer) a montré que 297200 cas de cancer colorectal ont été diagnostiqués dans l'Europe des 25 en 2006. Ces résultats en font donc le troisième cancer le plus fréquemment diagnostiqué après le cancer du sein et de la prostate. 139400 personnes sont décédées de cette maladie cette année-là.

La recherche précédente menée par le projet EPIC a montré qu'une consommation élevée en fibres, poisson et produits laitiers réduit le risque de cancer. Cependant, une alimentation riche en viande rouge ou en produits carnés traités semble augmenter le risque du cancer du colon et de l'estomac.

Pour de plus amples informations, consulter : www.cancerresearchuk.org et www.iarc.fr/epic/index.html

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s