Selon une étude, la caféine réduit le risque de déclin cognitif chez les femmes

lu 3574 fois

D'après une étude réalisée par des scientifiques français et portugais, la caféine protégerait les femmes âgées du déclin cognitif. Au moyen de tests d'aptitudes pour la mémoire et la pensée, l'équipe responsable de l'étude a montré que le déclin cognitif était plus lent chez les femmes âgées de plus de 65 ans qui consomment plus de trois tasses de café (avec caféine) ou de thé par jour, en comparaison des femmes qui en boivent une tasse ou moins.

« La caféine est un psychostimulant qui semble réduire le déclin cognitif chez les femmes », a conclu la participante au projet Karen Ritchie de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).

Les facteurs tels que l'âge, l'invalidité, les traitements et les maladies cardiovasculaires ne semblaient pas influer sur les résultats. Cependant, jusqu'à ce que de nouvelles recherches soient effectuées, l'équipe déconseille aux femmes âgées d'augmenter leur consommation de café.

« Nous avons une idée de la façon dont le processus fonctionne au niveau biologique, mais il nous faut d'abord mieux comprendre l'effet de la caféine sur le cerveau avant de commencer à promouvoir la consommation de café en tant qu'agent contribuant à la réduction du déclin cognitif », a déclaré le Dr Ritchie.

Pourquoi la caféine réduit-elle le déclin cognitif chez les femmes et pas chez les hommes ? Selon le Dr Ritchie, cela pourrait s'expliquer par la sensibilité aiguë des femmes à la caféine. « Il est possible que les hommes et les femmes métabolisent différemment la caféine, ou bien encore qu'il y ait une interaction hormonale », affirme-t-elle.

L'étude, qui s?étend sur quatre ans, a pris en compte une analyse du déclin cognitif, de la démence temporelle et de la consommation de caféine chez 4197 femmes et 2820 hommes âgés de plus de 64 ans et vivant dans trois villes françaises. Les résultats ont été publiés dans la revue Neurology de l'American Academy of Neurology (AAN - Académie américaine de neurologie).

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s