Selon les experts de l'EFSA, les vaccins contre la grippe aviaire ne présentent aucun danger

lu 2464 fois

Selon le dernier avis scientifique publié par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (European Food Safety Authority - EFSA), les programmes de vaccination utilisant des médicaments actuellement disponibles sur le marché, offrent un moyen sûr et efficace de protéger les volailles domestiques des poussées de souches hautement pathogènes de grippe aviaire (H5N1).

Depuis l'émergence de la grippe aviaire H5N1 en Asie du Sud-Est, et son évolution vers l'Ouest, les méthodes de prévention et de contrôle ont fait l'objet d'un examen plus minutieux. De nombreuses mesures de contrôle sont actuellement en place en Europe, telles que le contrôle des mouvements des animaux et des humains dans les exploitations agricoles. Ces mesures sont les premières à adopter, afin d'éviter l'apparition et la propagation de la maladie chez les volailles, telles que les poules et les canards.

Elles sont également supposées réduire le risque de réapparition de la maladie chez les oiseaux sauvages, après contamination par la volaille domestique. Si les oiseaux sont infectés, des mesures doivent être prises immédiatement afin d'éradiquer ou d'éliminer les volées infectées.

Cependant, les nouveaux développements scientifiques et données de vaccination devenant accessibles, la vaccination devient l'outil complémentaire principal pour le contrôle et la prévention de la propagation de la maladie.

Dans son dernier avis scientifique, l'EFSA a examiné les vaccins les plus récents, approuvés sur le marché, contre les poussées de H5 et de H7 de la maladie, chez les volailles et autres oiseaux en captivité. Les méthodes de test en laboratoire utilisées pour le suivi des volailles vaccinées ont également été examinées.

L'EFSA en a conclu que les vaccins actuellement autorisés par l'UE pour les volailles, telles que les poules et les canards, respectent les normes de qualité pertinentes, et peuvent donc être utilisés en tout sécurité et avec efficacité. Cependant, en ce qui concerne les autres volailles et espèces d'oiseaux en captivité, le niveau d'efficacité des vaccinations actuelles contre la grippe aviaire n'est pas suffisamment connu. L'EFSA a donc besoin de données supplémentaires sur l'immunogénicité et l'efficacité des vaccins actuels et futurs.

En termes d'impact potentiel des vaccins pour animaux sur la santé humaine, l'EFSA déclare que l'utilisation de ces vaccins autorisés est sûre, et n'a aucun effet négatif sur les produits à base de volailles qu'achètent les consommateurs. Par ailleurs, selon l'EFSA et les représentants du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM), si, à l'avenir, les poussées de H5/H7 devenaient endémiques dans des régions de l'UE, comme cela est actuellement le cas dans certaines parties de l'Asie, la vaccination de la volaille domestique pourrait également réduire les cas d'infection chez les humains et les animaux.

L'avis scientifique a été requis par la Commission européenne, et ses résultats devraient être utilisés comme base pour le développement ultérieur d'une politique de vaccination contre la grippe aviaire en UE.

Pour de plus amples informations, consulter : www.efsa.europa.eu

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s