Sel de table enrichi en iode : quelle efficacité ?

lu 4972 fois

En Suisse, sur décision gouvernementale, la concentration en iode du sel de table est passée de 15 à 20 mg/kg, soit 25 % d'augmentation, afin de remédier aux déficiences en iode de la population.

Mesure efficace puisque cinq ans après, la concentration en iode des urines avait augmenté de 23 % chez les enfants de 10 ans et de 80 % chez les femmes enceintes.

Ainsi, la prévalence des enfants ayant un apport satisfaisant en iode est passée de 60 à 86 % et celle des femmes enceintes, dont les apports correspondent aux recommandations, de 48 à 77 % !

Conséquence directe : l'amélioration du statut en iode des nouveau-nés.

(Am J Clin Nutr 2005 ; 82 : 388-92)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s