Sans huile de palme, sans beurre, blé ancestral... un biscuit 100% Bio qui a tout bon !

lu 6451 fois

Parmi les nombreuses nouveautés et innovations alimentaires présentes cette année au Salon International de l'Agroalimentaire International (SIAL), le biscuit engrain au beurre de karité, fabriqué artisanalement à partir de recettes simples et naturelles et composé de matières premières anciennes brutes 100% biologiques, se démarque aussi bien par son goût authentique que par des qualités nutritionnelles remarquables pour cette gamme de produits.

« Sans huile de palme, sans beurre, blé ancestral... un biscuit 100% Bio qui a tout bon ! » - Crédit photo : www.moulin-amhara.com Cette nouvelle gamme de biscuits Bio, qui est à base de petit épeautre (engrain) et de beurre de karité, vient compléter les premières références du Moulin d’Amhara, née en septembre 2006 et marque de l’entreprise Ets Moulin, qui avait débuté avec des produits à base de teff (céréale originaire d’Ethiopie naturellement sans gluten).

Qu’est ce que l’engrain ?

L’engrain est une plante de la famille des graminées appartenant au genre Triticum : c’est l’ancêtre du blé moderne. Cette espèce est originaire d’Asie mineure. Elle était déjà cultivée environ 7000 ans avant Jésus-Christ. En culture, l’engrain ressemble au seigle. Il possède un épis barbu et un épillet plus petit que celui des autres espèces de céréales contenant un à deux grains. Son grain est vêtu. Une fois décortiqué, il est anguleux et plat.

Pourquoi le beurre de karité ?

De nombreuses graisses végétales sont riches en acides gras saturés qui, consommées en excès, sont associées à un niveau plus élevé de cholestérol dans le sang, ce qui est un des facteurs de risque des maladies coronariennes. Elles sont plus stables et leur utilisation est essentielle dans des applications alimentaires utilisant des températures de cuisson élevée, ce qui explique l’utilisation massive de graisse de coco et d’huile de palme par les inustries agroalimentaires.

Pour contourner astucieusement cette problématique de fabrication, après des recherches approfondies, Moulin d’Amhara a choisi le beurre de karité (originaire du Burkina Faso, bientôt issu d’une fillière commerce équitable) pour ses nouveaux biscuits car l’essentiel de ses acides gras saturés est représenté par l’acide stéarique : celui-ci se transforme dans l’organisme en acide oléique, l’acide gras insaturé majeur de l’huile d’olive dont les effets bénéfiques sur la santé sont reconnus. C’est le seul acide gras saturé considéré comme neutre.

Le concept : retrouvez l’équilibre alimentaire ancestral

  • Une fabrication artisanale
  • Des recettes simples et naturelles : sans adjonction d’arômes, de conservateurs, de poudre levante, d’ingrédient transformé, ni d’améliorants d’aucune sorte.
  • Exclusion ou utilisation minimale de certains ingrédients : lait, blé, gluten, sucre,... qui sont à l’origine d’allergies, de problèmes de santé et qui sont proscrits dans la plupart des régimes diététiques et détoxifiants.
  • 100% de matières premières anciennes brutes biologiques telles les céréales ancestrales qui n’ont pas été sélectionnées comme le blé au fil du temps : teff, engrain (petit épeautre).
  • Optimisation de la quantité de produit pour minimiser l’emballage et les encres .

Pour de plus amples informations consulter www.moulin-amhara.com

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s