Restauration scolaire : le bien-manger pour tous

lu 3664 fois

Deux initiatives ont été prises par le Conseil régional de Champagne-Ardenne en matière de restauration scolaire dans les lycées, d'une part pour faciliter un accès égal des jeunes à de vrais repas, d'autre part pour promouvoir les produits issus de l'agriculture biologique.

Aide régionale à la restauration

« Coutumier d’animations en faveur de l’éducation au goût, le lycée Pierre Bayle de Sedan est l’un des établissements engagés dans la démarche bio. » - Crédit photo : www.cr-champagne-ardenne.fr 30 000 courriers d’information ont été distri- bués à la rentrée pour annoncer la création, au ler septembre 2008, d’une aide régionale à la restauration. D’un montant de 0,40 € par repas pour un demi-pensionnaire et de 0,80 € par jour pour un interne, cette aide contribue à uniformiser les tarifs de la restauration scolaire sur le territoire de la Champagne-Ardenne et facilite l’accès des jeunes à des repas complets et équilibrés. Elle vient en déduction du montant facturé par les services d’intendance de l’établissement.

Peuvent en bénéficier, sous conditions de ressources des familles, les jeunes inscrits dans les lycées et EREA [Établissement Régional d’Enseignement Adapté) de la région. Le Conseil régional devrait reconduire cette aide à la rentrée prochaine, espère en faire profiter plus largement les familles en difficulté. Ainsi cette aide facilite l’accès des jeunes à des repas complets et équilibrés.

Introduction du bio

20 % de produits biologiques dans la restauration collective publique : c’est l’objectif fixé par le Grenelle de l’Environnement à l’échéance 2012. Sans attendre, la Région Champagne- Ardenne a pris des mesures financières, dès le printemps 2008, pour inciter les restaurants scolaires des lycées à parsemer leurs menus d’aliments bio. La préservation des ressources environnementales et des emplois de proximité, mais aussi l’éducation au goût des jeunes, motivent cette démarche placée sous le signe du volontariat.

D’abord centré sur les 8 lycées agricoles et les 7 lycées à section hôtelière, le dispositif s’élargit à tous les lycées et CFA de Champagne-Ardenne prêts à s’impliquer. À compter de 2009, le Conseil régional subventionnera les établissements volontaires à hauteur d’1 € par repas bio, sur la base de 8 repas bio par an [nombre doublé par rapport à 2008), chaque repas devant comporter 70 % de produits biologiques.

SOURCE : RCA Mag n°67

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s