Restauration scolaire : l’AFDN interpelle le premier ministre

lu 3344 fois

Le 6 janvier 2011, la Commission Consultative d’Evaluation des Normes (CCEN) a émis un avis défavorable à l’instauration, par la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, des règles relatives à la qualité nutritionnelle des repas servis en restauration scolaire. L’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) ainsi que sept autres associations et fédérations se sont jointes aux sociétés savantes pour adresser un courrier au Premier Ministre afin de lui signifier leurs inquiétudes.

Un enjeu de santé publique

Considérant que l’alimentation est un déterminant majeur de santé, les associations de parents, de consommateurs, les professionnels de la restauration et de la nutrition, soutiennent depuis de nombreuses années, les actions menées dans ce domaine en faveur des enfants scolarisés. Les enquêtes réalisées par l’AFSSA [1], le CERIN [2], NEO RESTAURATION, UFC-QUE CHOISIR, montrent que malgré de notables progrès, les menus proposés aux enfants ne présentant pas toujours les critères d’équilibre et de qualité nutritionnels attendus.

Cette conviction est confortée par le constat d’une augmentation inquiétante du surpoids chez l’enfant touchant près de 1,5 million d’enfants, et par la prise de conscience accrue que de mauvaises habitudes alimentaires favorisant le surpoids et l’obésité peuvent entraîner des pathologies lourdes à l’âge adulte. Or, l’avis défavorable émis ces derniers jours ne prend pas en compte ces constats alarmants !

L’AFDN s’étonne et insiste sur le fait que l’organisation d’une restauration scolaire de qualité constitue une véritable mission de santé publique.

L’AFDN souhaite éclaircir deux points :

  • La complexité des normes nutritionnelles. A la demande des représentants des collectivités territoriales, un document traduisant en termes simples et accessibles les normes du GEMRCN [3] a été rédigé à l’attention des responsables de restauration.
  • Un faible surcoût généralisé sur l’ensemble des communes françaises. Ce surcoût est relatif par rapport aux coûts engendrés par la prise en charge de l’obésité, du diabète et des autres maladies liées à une mauvaise alimentation.

L’AFDN dénonce un paradoxe notable :

Pourquoi tant d’exigences en matière d’hygiène alors qu’aucune règle n’est établie en matière de nutrition ?

Les diététiciens et tous les signataires des courriers s’interrogent sur les motivations de ce recul incompréhensible alors que l’ensemble des élus, députés, sénateurs, maires soutenait cet axe fort du Programme National de l’Alimentation. Les diététiciens souhaitent que ces dispositions deviennent obligatoires. Ils sont convaincus que cela constituerait une avancée considérable et garantirait d’avoir dans tous les restaurants scolaires des repas de bonne qualité nutritionnelle.

« Nous avons travaillé depuis des mois à l’élaboration de ce texte réaliste et pragmatique. Nous ne pouvons croire qu’il reste sans suite ; ce serait là un signe de mépris pour tous ceux qui oeuvrent au quotidien pour offrir aux enfants des repas de qualité ». Marie-Line Huc membre du GEM RCN pour l’AFDN

« Le restaurant scolaire doit être un des lieux d’apprentissage des bonnes habitudes alimentaires », estime Isabelle Parmentier, Présidente de l’AFDN.

  1. AFSSA : Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments
  2. CERIN : Centre de Recherche et d’Etudes Nutritionnelles
  3. GEMRCN : Groupe d’Etude des Marchés Restauration Collective et Nutrition qui a élaboré des recommandations nutritionnelles pour améliorer l’offre alimentaire en restauration scolaire

Les signataires :

  • Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN) – Madame Isabelle PARMENTIER
  • Association française des diabétiques (AFD) – Monsieur Gérard RAYMOND
  • Agores – Monsieur Christophe HEBERT
  • Association de la restauration collective en gestion directe (CCC) – Monsieur Bruno BERTHIER
  • Union des personnels de la restauration territoriale (UPRT) – Monsieur Gilles GARCIA
  • UFC Que Choisir – Monsieur Alain BAZOT
  • Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques (FCPE) – Monsieur Jean-Jacques HAZAN
  • Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (PEEP) – Monsieur Philippe VRAND
  • Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) – Madame Catherine Salinier
  • Société française de pédiatrie (SFP) – Monsieur Alain Chantepie
  • Société française de nutrition (SFN) – Monsieur Jacques Delarue
  • Société française de santé publique (SFSP) – Monsieur François Bourdillon
  • Société francophone nutrition clinique et métabolisme (SFNEP) – Monsieur Noel Cano

SOURCE : AFDN

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s