Repas de crêpes, repas de fête...

lu 8833 fois

On retrouve crêpes et galettes dans de nombreuses civilisations. Les crêpes bretonnes ont largement conquis le territoire français, il n’existe pas une ville sans sa crêperie. Vendredi est jour de galettes en Bretagne ; de plus faire sauter des crêpes à la Chandeleur reste une tradition suivie : si la crêpe se retourne convenablement, c’est signe de richesse et de chance pour toute l’année. à vos poêles !

Crêpe à la farine de sarrasin ou de blé ?

« Repas de crêpes, repas de fête... » - Crédit photo : © Tmenov | Dreamstime.com Le sarrasin, appelé aussi blé noir, ainsi que le blé sont des céréales. On en fait de la farine utilisée pour préparer les crêpes de la Chandeleur. Traditionnellement, les crêpes de sarrasin, appelées galettes dans certaines régions de Bretagne, sont faites de farine et d’eau puis garnies de jambon, oeuf et fromage (la « complète ») auxquels peuvent être ajoutés ou substitués d’autres ingrédients selon le goût de chacun. Quant aux crêpes de blé, obtenues en mélangeant farine et lait, elles sont le plus souvent servies en dessert avec de la confiture, du beurre et du sucre (la meilleure !), du chocolat... Les deux crêpes sont riches en glucides complexes (amidon); la galette de sarrasin est plus riche en magnésium et en vitamines du groupe B et la crêpe de blé en calcium.

Peut-on manger équilibré avec un repas de crêpes ?

Par leur apport en glucides complexes, les crêpes peuvent remplacer le pain ou le plat de pommes de terre du repas habituel. Le choix des garnitures permet de compléter le menu. Proposez de garnir les crêpes salées avec des tomates, des champignons, des épinards, des oignons, du jambon, un oeuf, du fromage râpé, du chèvre... Et imaginez des crêpes sucrées avec des tranches d’oranges au miel, des pommes à la cannelle, des poires au citron... Vous ferez alors un repas complet, peu coûteux, avec des vitamines, des minéraux, des fibres, du calcium, des protéines... et du plaisir.

Que boire avec les crêpes ?

Du cidre évidemment, avec modération, mais on peut également accompagner les crêpes d’une bolée de lait ribot, lait traditionnel breton baratté ou caillé, particulièrement riche en calcium.

Que faire avec un reste de galette ?

Découpez-les en lanières fines à faire revenir dans un peu de beurre, puis trempezles dans un bouillon chaud ou dans un bol de lait ribot. Vous pouvez aussi l’enrouler autour d’une saucisse grillée ou la garnir d’une béchamel et d’un reste de viande à gratiner au four.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s