Régimes : les « low carb » et les autres

lu 3242 fois

Avec le printemps fleurissent bon nombre de régimes dont les effets à long terme ne sont pas toujours véritablement bien connus...

Des chercheurs ont comparé quatre régimes tendance : le régime Atkins (très pauvre en sucres mais sans restriction des graisses), le régime Ornish (pauvre en graisses), le régime Weight Watchers (restriction calorique globale) et le régime Zone diet (quantités semblables de protéines, sucres et graisses ). Pour cela, ils ont suivi 160 adultes pendant 1 an...

Résultats : les régimes, notamment les plus extrêmes (Atkins et Ornish), se sont montrés de plus en plus difficiles à suivre au cours du temps. Au bout d'un an, ils ont tous conduit à une perte de poids comparable, de 2 à 3 kg en moyenne environ. Aucune différence d'un régime à l'autre...

Les fameux régimes « low carb », très pauvres en sucres (moins de 20 g/jour au début, pour évoluer jusqu'à environ 50 g/jour), ont également été testés. Ils se révèlent assez efficaces dans les premiers temps, avec une perte de poids rapide qui explique leur succès. Mais cet amaigrissement spectaculaire (essentiellement lié à la fonte des réserves de gly-cogène des muscles et à une perte en eau) ne dure pas à plus long terme : après 1 an, la monotonie du régime devient difficile à supporter et la perte de poids n'est plus significative.

Conclusion : il n'existe donc pas de « super régime »... Le meilleur remède au surpoids reste sa prévention, par une alimentation équilibrée associée à une restriction calorique modérée et à une activité physique régulière.

(JAMA. 2005 ; 293(1) : 43-53 et 96-7; Nutr Metab Cardiovasc Dis 2004 ; 14 : 61-5 ; Lancet 2004 ; 364 : 897-9.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s