Régime hypocalorique destiné à la perte de poids : le rôle clé du plaisir et de la convivialité...

lu 4157 fois

La principale difficulté d'un régime destiné au contrôle ou à la perte de poids repose sur l'abandon de « petits rituels » et la rupture avec certains instants privilégiés liés aux repas... Sans oublier le besoin de variété et de plaisir gustatif. Ces petites frustrations peuvent avoir une influence sur le moral, alors que celui-ci occupe une place décisive dans la réussite de la démarche minceur.

« Régime hypocalorique destiné à la perte de poids : le rôle clé du plaisir et de la convivialité... » - Crédit photo : © Syndicat de la Diététique Minceur Parmi les solutions pour rester motivé : favoriser le plaisir et la convivialité, en adaptant son régime à ses "envies", ses "habitudes"... bref, des "petits riens" personnels qui comptent pourtant beaucoup au quotidien. Comment, avec l'aide des substituts de repas et en-cas hyperprotéinés [1] destinés aux régimes hypocaloriques, concilier régime et plaisir de préparer, de partager et de manger ? De par leur variété, les goûts proposés et leur praticité, ces produits diététiques spécifiques répondent aux besoins de plaisir et de convivialité. Explications, réflexes et astuces pour atténuer le sentiment de contrainte et maximiser la dimension plaisir lors d’un régime.

Plaisir gustatif : variété et créativité

Des substituts de repas et en-cas hyperprotéinés de plus en plus variés et savoureux... Face à la nécessité de répondre à tous types d'envies, et de s’adapter à tous styles de vie, les fabricants de substituts de repas et d'en-cas hyperprotéinés ont élargi leurs gammes. Ces produits, très encadrés et spécifiquement conçus pour les régimes destinés à la perte de poids, se déclinent aujourd'hui sous de nombreuses formes : version salée (omelette, tajines, soupes variées,...) et sucrée (crèmes dessert, smoothies, moelleux au chocolat,...). Et parfois même, là où on n'oserait pas l'espérer : pizzas, glaces, pâte à tartiner...

... et associés à des produits de tous les jours Si la variété est importante, le plaisir d'exercer sa créativité l'est tout autant pour bon nombre de personnes. Puisqu'ils peuvent être facilement associés à des aliments courants, les en-cas hyperprotéinés offrent la possibilité de réaliser un grand nombre de menus différents et d'apporter une petite touche personnelle. D'autre part, toute démarche de perte de poids à base de substituts de repas et/ou d'en-cas hyperprotéinés implique un repas quotidien composé uniquement d'aliments courants... En somme, plusieurs occasions de varier les plaisirs.

Substituts de repas / en-cas hyperprotéinés, quelles sont leurs différences ?

Les substituts de repas : Ils ont pour but de remplacer un ou deux repas de la journée, dans le cadre d'un régime hypocalorique destiné à la perte de poids. Par exemple le petit déjeuner puis le déjeuner. Ils remplacent 1 ou 2 repas par jour. Prix moyen par repas : 2 €

Les en-cas hyperprotéinés "Partie de repas" : Ils ont pour but de remplacer une partie d'un ou plusieurs repas de la journée, dans le cadre d'un régime hypocalorique destiné à la perte de poids. Ils remplacent une partie du repas et doivent être complétés par des légumes, des fruits ou un laitage. Prix moyen par repas : 1,8 €

Les en-cas hyperprotéinés "Collation" : Ils ont pour but d'éviter de combler une petite faim ou de répartir les apports énergétiques. Ils se prennent en collation le matin ou au goûter. Prix moyen : 1,3 €

Des solutions pour maintenir l'indispensable lors d'un régime : la convivialité des repas

La plupart des substituts de repas et des en-cas hyperprotéinés offrent simplicité et praticité sans pour autant rimer avec repas "avalé rapido et en solo". En cas de tentation lors d’un régime hypocalorique, quelques solutions pour résister tout en continuant à participer à des repas conviviaux. Ainsi par exemple :

  • "J'aime retrouver mes enfants à l'heure du goûter... mais difficile de résister à leur tartine pain-beurre-chocolat" : pour garder le moral, il est essentiel de ne pas se priver de ces instants sacrés. Pour cela, les en-cas hyperprotéinés « collation » sous forme de barres chocolatées et autres petits gâteaux, permettent de partager ces instants privilégiés, sans écart, ni culpabilité. D'ailleurs, lorsque l'on se réfère aux programmes qui accompagnent les en-cas, on s'aperçoit que cette collation est recommandée afin de mieux patienter jusqu'au dîner.

  • "Fini le petit-déj' gourmand du dimanche matin, depuis que je suis au régime, je n’y ai plus droit!" : et pourtant, les substituts de repas et en-cas hyperprotéinés offrent bien des douceurs (clafoutis aux cerises, pancakes,...) qui permettent de résister plus facilement aux viennoiseries !

  • "J'adore cuisiner... difficile de renoncer aux fourneaux" : au contraire, favoriser la convivialité des repas, en restant par exemple impliqué dans la préparation culinaire de son propre repas et celui de la famille, contribue à atténuer les effets perturbants d'un régime destiné à la perte de poids. D'autant que les en-cas hyperprotéinés se prêtent tout à fait à cet exercice puisqu’ils doivent être complétés d’autres aliments.

[1] Les substituts de repas et les en-cas hyperprotéinés sont les seuls aliments dont la composition est réglementée et encadrée pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des personnes qui suivent un régime hypocalorique destiné à la perte de poids.

SOURCE : Syndicat de la Diététique Minceur

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s