Régime et mode de vie : deux facteurs de risque majeurs de diabète

lu 3548 fois

De nombreux facteurs de risque ont été étudiés et mis en évidence dans le diabète de type II, mais de façon isolée. L’effet combiné du mode de vie et du régime vient seulement d’être démontré à grande échelle (n=84 941) dans l'étude des nurses américaines (Nurses' Health Study.)

Ces femmes, dépourvues de maladies, ont été suivies de 1980 à 1996. Parmi elles, on a défini un groupe “sain”, caractérisé par un mode de vie respectant cinq critères : un IMC inférieur à 25, une alimentation riche en fibres et acides gras polyinsaturés, une activité physique quotidienne d’au moins ½ heure, l’absence de tabagisme et la consommation d’au moins ½ verre de vin par jour.

Durant les 16 années de suivi, 3300 cas de diabète de type II se sont déclarés. Le surpoids et l’obésité en étaient le facteur prédictif le plus important. Le manque d’exercices, une alimentation déséquilibrée, un tabagisme régulier et l’absence totale d’alcool étaient aussi associés de façon significative à l'augmentation du risque, même après ajustement pour l’IMC.

Dans le groupe au mode de vie “sain”, 3,4% seulement des femmes suivies, le risque de diabète a été très faible (risque relatif : 0.09), alors que 91% des cas de diabète de la cohorte pouvaient être attribués au mode de vie très différent du groupe “sain”.

Si l’on s’en doutait, la preuve qu’une vie saine éloigne le diabète est désormais objectivement démontrée. Ne pas fumer, manger sainement, boire un peu et faire de l'exercice 30 minutes tous les jours : voilà la meilleure garantie pour prévenir le diabète… et peut-être aussi un bon nombre d’autres pathologies ! Si tout le monde le sait, il est plus difficile de l’appliquer au quotidien… Connaissances et comportements ont encore bien du chemin à parcourir pour se rencontrer !

SOURCE : Institut Danone

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s