Réfrigérateur : quatre conseils à retenir

lu 12089 fois

La conservation au réfrigérateur est un moyen très utilisé pour assurer la sécurité de l'alimentation. La température basse permet aux aliments de conserver leur fraîcheur en limitant leur dégradation et ralentit le développement de la plupart des germes et micro-organismes dangereux, mais pendant une courte durée seulement... Parallèlement, elle n'altère en rien les caractéristiques de l'aliment...

Quelle est la température idéale ?

« Réfrigérateur : quatre conseils à retenir » Entre 0° et 4°C au point le plus froid. Parce que cette température est juste inférieure à la température minimale de croissance des salmonelles (5°C, première cause de toxi-infections alimentaires en France) et de nombreuses autres bactéries pathogènes et que la croissance des bactéries susceptibles de se multiplier au froid y est fortement ralentie.

S’il fait chaud dans la cuisine, si vous ouvrez souvent la porte du frigo, si celui-ci est plein ou si vous ne l’avez pas dégivré depuis longtemps... il y a de fortes chances pour qu’il y fasse trop chaud : vérifiez !

Comment contrôler la température du réfrigérateur ?

Tout simplement en installant un thermomètre. Toutefois, celui-ci ne devrait pas être nécessaire dans les réfrigérateurs achetés après 2002 car ils disposent déjà d’une pastille qui indique si la température requise est ou non atteinte.

Prenez le temps de bien lire les étiquettes des produits alimentaires

Elles indiquent si vos produits doivent être conservés au frais. Pour les produits frais non ouverts, l’étiquette donne également la date limite de consommation (DLC : « à consommer jusqu’au »). Pour les produits congelés, l’étiquette indique la date limite d’utilisation optimale (DLUO : « à consommer de préférence avant le »).

Rangez chaque chose à sa place !

Une fois débarrassés de leurs sur-emballages, placez vos produits sans les entasser afi n que l’air circule et en respectant les zones de froid :

  • dans la zone la plus froide : viandes et poissons crus, préparations « maison » à base de produits d’origine animale, en particulier les préparations à base d’oeufs crus (exemple : mayonnaise) et les préparations à base de viande en sauce ;
  • dans la zone la moins froide : viandes et poissons fumés, salés, séchés ou conservés dans le vinaigre, légumes et fruits cuits, produits laitiers fermentés (fromages, yaourts…) ;
  • dans le bac à légumes : fruits et légumes frais, sauf les pommes de terre ;
  • dans la porte : boissons, lait, oeufs, beurre, condiments.

(Repères de consommation, Afssa - février 2008)

SOURCE : AFSSA, 2008

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s