Rapport de l'EFSA sur la consommation des aliments et boissons avec ajout de stérols végétaux

lu 4110 fois

Les produits alimentaires supplémentés en stérols végétaux ou « alicaments » anti-cholestérol, tels que les matières grasses à tartiner, produits laitiers, y compris certaines mayonnaises et sauces, se multiplient dans les rayons des supermarchés et sont largement disponibles dans l'Union Européenne. En effet, plusieurs centaines d'études scientifiques publiées depuis 1950 ont démontré que la consommation de stérols et de stanols végétaux contribue à réduire le cholestérol sanguin en toute sécurité (la consommation de 2 g par jour de stérols est associée à une baisse du cholestérol de l'ordre de 10%) dans le cadre d'un régime alimentaire sain.

« Rapport de l’EFSA sur la consommation des aliments et boissons avec ajout de stérols végétaux » - Crédits Photo : irweb.swmed.edu Cependant, des doses élevées peuvent également réduire les niveaux de carotenoïdes dans le sang, sources de vitamine A qui contribue à réduire le risque de certains troubles de santé chroniques, y compris certaines formes de cancer.

A fin d’assurer la sécurité des niveaux de consommation, des règles régissant l’étiquetage et les concentrations maximales dans certaines catégories d’aliments sont en place au sein de l’UE. Ainsi, pour aider à évaluer si les consommateurs limitent la prise de tels produits à un niveau maximum recommandé situé au-dessous de 3g par jour, la Commission européenne a demandé à EFSA de recueillir et d’analyser les données de consommation dans l’UE. Un rapport vient de présenter l’ensemble des données et les conclusions de l’EFSA concernant l’exposition à ces produits contenant des stérols végétaux.

Le rapport souligne que même s’ll semble y avoir peu de surconsommation de ces produits dans l’UE, un petit sous-groupe identifié semble bien en consommer au-delà des quantités recommandées. Il révèle aussi un certain manque d’information des consommateurs sur l’étiquetage et les directives diététiques liés à ces produits, ainsi que sur la nécessité de consommer suffisamment de fruits et légumes chaque jour pour assurer des niveaux corrects de caroténoïdes sanguins.

Pour de plus amples informations, consulter le rapport de l’EFSA (anglais).

(Autorité Européenne de Sécurité des Aliments - 04 mars 2008)

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s