Quels nutriments pour une bonne vue ?

lu 6738 fois

Qui ne voudrait pas jouir d'une bonne vue tout au long de sa vie ? Il faudrait pour cela consommer certains micronutriments en quantité adéquate. Une étude scientifique récente vient de démontrer qu'un apport optimal en lutéine, caroténoïde et zéaxanthine, ainsi qu'en acides gras oméga 3 DHA et EPA est indispensable pour la santé de nos yeux.

« Quels nutriments pour une bonne vue ? » - Crédit photo : © Judex | Fotolia.com Les auteurs soulignent le potentiel de ces nutriments pour la prévention et le traitement des maladies dégénératives de l'oeil, quel que soit l'âge, telles que la dégénérescence maculaire liée à l'äge (DMLA), et la protection des cellules de la rétine. De plus, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a assuré récemment que les acides gras oméga 3 DHA contribuent considérablement à une vue normale, avec un dosage de 250 milligrammes par jour. Il est généralement difficile de garantir un apport suffisant de ces micronutriments par l'alimentation, en particulier pour les personnes âgées. C'est pourquoi pour le groupe à risque des personnes âgées, les experts recommandent des compléments nutritifs avec une composition et une posologie appropriée.

La lutéine et la zéaxanthine jouent un rôle particulièrement important dans la fonction de l'oeil : les deux caroténoïdes forment le pigment maculaire (« la tache jaune ») au milieu de la rétine. La macula est responsable d'une bonne vue. En fonctionnant comme des « lunettes de soleil internes », les deux micronutriments filtrent la composante bleue nocive de la lumière du soleil et des rayons UV. Selon les scientifiques, cela améliore la vue des contrastes et diminue la sensibilité à l'éblouissement. De plus, les deux substances garantissent une bonne santé de la rétine grâce à leurs antioxydants, qui protègent les cellules et ont un effet anti-inflammatoire.

La lutéine et la zéaxanthine contre la dégénération maculaire

En raison de diverses influences telles que les rayons UV ou le travail prolongé devant un écran, le pigment maculaire diminue au cours de la vie et la fonction dégénère. La dégénération maculaire (DMLA) due à l'âge se fait progressivement et sans douleur. En général, la lecture devient difficile, car des ombres grises apparaissent au centre du texte et déforment les lettres. La DMLA peut conduire à la cécité et est la cause la plus fréquente de déficience visuelle sévère en Allemagne. Environ 20 pour cent des personnes entre 65 et74 ans souffrent d'une forme précoce de DMLA. Il existe une distinction fondamentale entre la DMLA la plus fréquente, la DMLA dite « sèche » qui peut encore être traitée, et la DMLA « humide », une forme plus rare et plus agressive qui est incurable et peut également résulter de la forme « sèche ». Toutes les études ont démontré qu'il est indispensable d'avoir stocké suffisamment de lutéine et de zéaxanthine en tant que pigment dans la macula pour lutter contre une DMLA et pallier le manque de ces caroténoïdes avec des compléments nutritifs en cas de DMLA « sèche » afin d'améliorer la vue des personnes concernées. C'est pourquoi, selon les chercheurs, il est primordial de veiller à avoir un apport suffisant en lutéine et zéaxanthine.

Les acides gras oméga 3 protègent la rétine

Les acides gras oméga 3, alpha-linoléniques (ALA), acides éicosapentaénoïques (EPA) et acides docosahexaénoïques, sont des acides gras polyinsaturés. Les EPA et les DHA sont des éléments clés des membranes cellulaires et sont essentiels pour la croissance cellulaire et la régénération. Ils ont également de nombreuses vertus pour la santé des yeux. Les DHA jouent avant tout un rôle pour la rétine. Ils maintiennent la mobilité des membranes cellulaires (fluidité), qui est une fonction cellulaire vitale, et soutiennent la formation et l'activité de la rhodopsine, la partie de la « pourpre rétinienne » dans les cellules en bâtonnet (photorécepteurs) sur la rétine de l'oeil, qui est indispensable pour la perception de la lumière et de l'obscurité. Parallèlement, les DHA peuvent préserver les photorécepteurs de la « mort cellulaire programmée » (apoptose) par le stress oxydatif. Un autre mécanisme protecteur des acides gras oméga 3 pourrait résider dans leurs propriétés anti-inflammatoires, telles que la formation de substances actives anti-inflammatoires.

Un apport adapté des micronutriments également en complément

La densité du pigment maculaire (MPD) dépend de l'apport nutritionnel et peut être augmentée par une consommation accrue de lutéine et de zéaxanthine. Le chou frisé, les épinards, le brocoli, la laitue et le maïs sont des sources de caroténoïdes. Nous absorbons en moyenne 0,5 à 2 mg de lutéine et environ 0,2 à 1,8 mg de zéaxanthine chaque jour. 10 mg de lutéine sont recommandés par jour pour la prévention et le traitement diététique des maladies de l'oeil telles que la DMLA, jusqu'à 20 mg par jour sont considérés comme une quantité sûre.

Notre apport en acides gras oméga 3 provient principalement des poissons de mer très gras. L'apport recommandé est actuellement discuté au niveau international et se situe entre 100 mg et 1 gramme par jour. Jusqu'à 3 grammes par jour sont considérés comme une quantité sûre. Concernant la santé des yeux, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a assuré récemment que les acides gras oméga 3 DHA contribuent considérablement à une vue normale, avec un dosage de 250 milligrammes par jour.

Si l'on considère que la consommation moyenne de fruits, de légumes et de poisson en Allemagne doit être considérablement améliorée, il est clair que, pour de nombreuses personnes, particulièrement pour les personnes âgées, il est difficile d'atteindre les quantités de consommation recommandées pour ces micronutriments. En conséquence, les experts recommandent aux personnes âgées des compléments nutritifs contenant ces nutriments à des doses nutritionnelles, c'est-à-dire à une quantité qui pourrait en principe être atteinte en choisissant des aliments adaptés et ciblés.

Références :

  • Schweigert FJ, Reimann J: Mikronährstoffe und ihre Bedeutung für das Auge - Wirkungsweise von Lutein/Zeaxanthin und Omega-3-Fettsäuren (Les micronutriments et leur importance pour l'oeil : les effets de la lutéine/zéaxanthine et des acides gras oméga 3).
  • Publication en ligne « Klin Monatsbl Augenheilkd », 28/05/2010 DOI : http://dx.doi.org/101055/s-0029-1245527
  • European Food Safety Authority (EFSA : Scientific Opinion Docosahexaenoic acid (DHA) related health claims EFSA Journal 2010;8(10):1734

SOURCE : CommuniPoweR

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s