Que sont l'obésité et la surcharge pondérale ?

lu 3691 fois

L’obésité est généralement définie comme une accumulation excessive ou anormale de graisse dans le tissu adipeux. La cause sous-jacente est liée à une balance énergétique positive conduisant au gain de poids : en somme, l’individu mange plus de calories qu’il n’en dépense.

Une simple mesure permet de définir si le poids est « idéal » : l’Indice de Masse Corporelle (IMC), qui relie le poids à la taille de l’individu. L’IMC est un outil utile, utilisé en routine par le corps médical et les autres professionnels de la santé pour estimer la prévalence de la dénutrition, de la surcharge pondérale et de l’obésité chez l’adulte. Il se calcule en divisant le poids corporel (en kg) par la taille (en mètre) au carré (kg/m2). A titre d’exemple, un homme de 70 kg mesurant 1 m 75 aura un IMC de 22,9.

La surcharge pondérale et l’obésité sont caractérisées respectivement par un IMC supérieur à 25 et à 30. Entre 18,5 et 25, l’IMC est considéré comme « sain», entre 25 et 29, « à risque » et à 30 ou plus, à « haut risque ».

Distribution de la graisse : des pommes et des poires

L’IMC ne donne pas d’information sur la distribution de la graisse dans l’organisme, un facteur important compte tenu du fait que l’excès de graisse au niveau abdominal a des conséquences néfastes sur la santé.

Une technique de mesure appropriée est la circonférence du tour de taille. Celle-ci est indépendante de la taille et compose une méthode simple et pratique pour identifier les personnes corpulentes à risque de pathologies liées à l’obésité. Si la circonférence du tour de taille dépasse 94-102 cm chez l’homme et 80-88 cm chez la femme, c’est le signe d’un excès de graisse au niveau abdominal, ce qui augmente la morbidité, même si l’IMC est relativement correct.

La mesure du tour de taille divise les individus en 2 catégories : les personnes avec une distribution androïde de la graisse (souvent appelés « pommes »), ce qui signifie que la majorité de leur tissu adipeux est située dans l’abdomen, autour de l’estomac et près de la poitrine, et les expose à un plus grand risque de maladies ; les personnes avec une distribution gynoïde de la graisse (les « poires »), avec un tissu adipeux généralisé sur les hanches, les cuisses et les fesses. Les hommes obèses sont plus souvent « pommes » que les femmes, d’ordinaire « poires ».

SOURCE : Eufic

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s