Que savons nous sur la pomme ?

lu 6109 fois

Pommes rouges, pommes vertes, pommes jaunes, agréablement sucrées ou acidulées, croquantes, juteuses. Combien de vertus nous réserve t-elle ? Les éléments actifs ainsi que les minéraux et les vitamines qui la composent changent selon la variété et le degré de maturité ainsi que le traitement (entreposage, cuisson, extraction du jus).

Pour profiter des effets bénéfiques de la pomme, il est préférable de manger le fruit avec sa pelure. Le pouvoir antioxydant de la pelure de la pomme est de deux à six fois plus élevé que celui de la chair et contiendrait deux à six fois plus de composés phénoliques et deux à trois fois plus de flavonoïdes. Cette capacité antioxydante est entre autre reliée aux anthocyanines, des pigments qui donnent la couleur rouge à la pelure de la pomme. Bien sur, il est recommandé de choisir des produits bio car tous les pesticides et engrais chimiques se retrouvent en concentré dans la peau.

Cholestérol, maladies cardio-vasculaires, cancers et asthme

Dans plusieurs études épidémiologiques, la consommation de pommes a été associée à un risque réduit de : maladies cardiovasculaires, de certains cancers, d'asthme. De même elle diminue l'oxydation des lipides en circulation dans le sang ainsi que le taux de cholestérol sanguin, ce qui pourrait expliquer son potentiel de protection contre ces maladies chroniques.

De nombreuses autres recherches ont démontré une diminution du cholestérol grâce à la pectine, à la combinaison des fibres et des antioxydants contenus dans la pomme. Elle fait partie du très petit nombre de fruits et de légumes que les chercheurs ont pu associer à une diminution significative du risque de cancer du poumon. Les substances antioxydantes qui la composent sont de plus en plus reconnues pour prévenir l'oxydation de l'ADN, inhiber la prolifération de cellules cancéreuses ainsi que l'apparition de certains cancers

Manger des pommes aurait aussi un effet favorable sur la fonction respiratoire. Les sujets qui consommeraient une grande quantité de pommes auraient moins d'asthme et d'affections des voies respiratoires. Ceci à partir de deux pommes par semaine.

Autres propriétés intéressantes

La pomme est alcalinisante et une excellente source de vitamine C. Elle contribue aussi à la santé des os, des dents et des gencives. De plus, elle favorise l'absorption du fer contenu dans les végétaux, protège contre les infections et accélère la cicatrisation. Elle est riche en manganèse, en vitamine K qui en plus de se retrouver dans l'alimentation, est fabriquée par les bactéries présentes dans l'intestin.

Croquer ou boire la pomme ?

La transformation de la pomme peut affecter grandement son contenu en flavonoïdes. Par exemple, le jus de pomme ne contiendrait que 3 % du pouvoir antioxydant du fruit frais. De plus, le fait que la pelure de la pomme possède une activité antioxydante plus élevée que sa pulpe favorise aussi la pomme au détriment de son jus.

Trucs et astuces

Pour éliminer les taches disgracieuses sur les dents et les rendre plus blanches, croquez une pomme après chaque repas, en plus c’est idéal pour l’haleine !

(Écrit par Maggy Sanner, La Grande Époque)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s