Quand les sodas font aussi mal au coeur...

lu 5523 fois

Plusieurs études ont montré depuis longtemps que la consommation régulière de boissons sucrées et de sirops peut entraîner un gain de poids et une augmentation du risque de diabète de type 2. Il semblerait d'après une étude récente que celle-ci augmente également le risque de maladie cardiovasculaire...

« Quand les sodas font aussi mal au coeur... » - Crédit photo : © Irochka - Fotolia.com Des données d’observation viennent aujourd’hui le confirmer : par rapport aux non consommateurs, les consommateurs quotidiens de sodas voient leur risque de syndrome métabolique augmenter de 36 % et leur risque de diabète augmenter de 67 %, d’après une étude récente. Plus précisément encore, les effets de la consommation de boissons sucrées sur le risque de maladie cardiovasculaire ont été étudiés de manière prospective, sur une longue durée (entre 1980 et 2004), chez plus de 88.500 femmes âgées de 34 à 59 ans et indemnes de tout diabète ou de toute maladie cardiaque au début de l’étude.

Pendant les 24 années de suivi, 3.105 cas de maladie cardiovasculaire (mortels ou non mortels) ont été diagnostiqués. Ce qui est le plus frappant est la progression du risque relatif de maladie cardiovasculaire en fonction de la consommation de boissons sucrées. Dès la consommation de 2 à 6 boissons sucrées par semaine, le risque augmente de 23 %. Avec une boisson sucrée par jour, il augmente de 35 %. Les auteurs de cette importante étude notent que la consommation régulière de boissons sucrées est associée à un plus grand risque de maladie cardiovasculaire chez les femmes, même une fois prise en compte l’influence des autres facteurs liés à l’alimentation et au mode de vie.

(Diabetes Care, volume 32, n° 4, p. 688-694. - American Journal of Clinical Nutrition, volume 89, n° 4, p. 1037-1042.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s