Protéines : un rôle essentiel sur la santé osseuse

lu 2271 fois

Alors que l'effet du calcium et de la vitamine D sur la santé osseuse fait l'objet d’un consensus, l'influence des protéines est plus discutée. Selon certains, les protéines - plus particulièrement animales – augmenteraient l'élimination urinaire du calcium, ce qui serait délétère pour l’os.

Dans cette étude contrôlée, trente-deux hommes et femmes de plus de 50 ans ont été répartis en deux groupes, l’un recevant un supplément de protéines sous forme de viande (les apports passant de 0,78 à 1,55 g/kg de poids corporel), l’autre un supplément isocalorique sous forme de glucides, pendant neuf semaines. La calciurie et les marqueurs du métabolisme osseux ont été mesurés en début, milieu et fin d’étude. La calciurie n’a pas varié au cours de l’étude dans les deux groupes.

En revanche, dans le groupe « protéines », l’IGF-1, un facteur de croissance notamment osseuse, a augmenté, alors que le N-telopeptide urinaire, un marqueur de résorption osseuse, a diminué. La discordance d’avec les données antérieures vient sans doute de la durée des études : à court terme (de l’ordre de deux à trois jours), l’augmentation des apports protéiques peut effectivement élever temporairement la calciurie. Mais, à plus long terme, il se produirait une adaptation, comme le suggère cette étude.

Ainsi, les protéines ne négativent pas le bilan calcique et exercent, par ailleurs, un effet direct positif sur le métabolisme osseux. Cette étude américaine vient conforter les données épidémiologiques, qui montrent pour la plupart une relation positive entre apports protéiques et masse osseuse et une relation inverse entre apports protéiques et risque de fracture chez les sujets âgés.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s