Progrès à réaliser dans la prise en charge de l'ostéoporose

1687

Plusieurs mesures ont été prises récemment concernant l'ostéoporose, maladie déclarée priorité de santé publique depuis trois ans. Il s'agit d'inciter au dépistage et de favoriser la prévention, grâce au remboursement, sous certaines conditions, d'une part de l'ostéodensitométrie, et d'autre part des traitements avant fractures.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

Mais le Docteur Eric Lespessailles, rhumatologue et chercheur de l'Inserm à Orléans, indique qu'il est nécessaire de développer de nouveaux outils diagnostiques en raison de la faible efficacité de l'ostéodensitométrie, examen qui ne peut évaluer ni la composition des os, ni leur structure. Rappelons que 150.000 fractures dues à l'ostéoporose sont recensées chaque année en France.

(Panorama du Médecin, 02/04)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM