Produits miracles pour maigrir ? Attention danger !

lu 5251 fois

L’augmentation du surpoids et de l’obésité chez les adultes en France, depuis une quinzaine d’années, le culte de la minceur, le renouvellement constant de l’offre de produits ou méthodes se prévalant d’un effet amaigrissant et leur promotion, principalement sur Internet, sont autant de facteurs à l’origine d’une quête croissante d’amaigrissement. Néanmoins, la décision de perdre du poids n’est pas anodine et peut avoir des conséquences plus ou moins graves pour la santé, principalement lorsqu’elle ne répond pas à un objectif médical et repose sur des méthodes sans fondement scientifique.

La prise en charge de l’obésité ou du surpoids ne s’avère bénéfique que si elle repose sur une prise en charge globale, individualisée, à long terme et éclairée par l’avis et les conseils de professionnels de santé. Dans le cadre du Plan obésité et du Programme national nutrition santé, et sur demande de la Direction générale de la santé, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) tire la sonnette d’alarme en publiant son rapport d’expertise sur l’évaluation des risques liés à l’utilisation de produits de santé à des fins d’amaigrissement et veut ainsi sensibiliser la population aux différents dangers encourus..

Si vous êtes en surpoids ou souffrez d'obésité, une perte de poids bien encadrée peut être bénéfique pour votre santé. En effet, un excès de poids peut augmenter les risques de développer des problèmes de santé graves comme le diabète ou des maladies cardiovasculaires.

Cependant certaines méthodes d’amaigrissement sont dangereuses, ainsi d’ailleurs que toute modification brutale ou trop importante du poids. Il est donc indispensable que des professionnels de santé définissent avec vous vos objectifs de perte de poids dans le cadre d’une prise en charge interdisciplinaire qui peut associer un médecin, un diététicien-nutritionniste, un professionnel de l’activité physique et un psychologue. Pour obtenir des effets durables, les objectifs doivent être réalistes, la perte de poids doit être progressive et faire l’objet d’une approche :

  • globale (habitudes alimentaires, activité physique…) et comprenant des mesures sur le style de vie ;
  • personnalisée ;
  • sur le long cours.

Méfiez-vous des produits vendus en dehors des pharmacies, particulièrement sur Internet

A ce jour, la vente de médicaments sur Internet est interdite en France. Néanmoins, de nombreux sites proposent la vente en ligne de produits à visée amaigrissante, dont des médicaments.

  • Vous risquez d’utiliser un médicament qui n’est pas adapté à votre cas.
  • La provenance des produits est inconnue et leur authenticité et sécurité ne sont pas garanties.
  • Certains produits présentés comme des compléments alimentaires peuvent contenir une ou plusieurs substances médicamenteuses actives qui présentent des contre-indications et donc vous exposer à des risques graves.

Les produits à visée amaigrissante sont parmi les produits mis sur le marché en violation avec la réglementation et la législation en vigueur les plus couramment rencontrés sur Internet.

Méfiez-vous des médicaments conseillés ou transmis par votre famille ou des amis

Les bénéfices et la sécurité d’emploi d’un médicament dépendent de votre situation personnelle (âge, état de santé, antécédents médicaux…). En outre certains médicaments sont parfois utilisés en dehors des indications pour lesquels ils ont été approuvés par les autorités de santé : dans ce cas, l'efficacité et la sécurité d’emploi ne sont pas garanties.

Méfiez-vous des produits dont vous ne connaissez pas l’origine, même s’ils se revendiquent « naturels »

Par exemple, les produits à base de plantes bien qu’ils soient perçus comme une approche « naturelle », ne sont pas dépourvus de risques. Demandez toujours conseil à un professionnel de santé, notamment un pharmacien. Le respect de la qualité des médicaments à base de plantes permet d’éviter ou de limiter les risques pour la santé.

Des contrôles menés chez certains revendeurs ont montré que :

  • la composition et la qualité des plantes vendues étaient inconstantes ;
  • l’emballage et l’étiquetage sont souvent imprécis : certains composants, bien qu’ils soient potentiellement dangereux pour la santé peuvent ne pas être mentionnés. Les mentions de mises en garde, contre-indications et les risques d’interactions avec des médicaments ou des aliments sont généralement absentes.

Méfiez-vous des méthodes « miracle »

Certaines méthodes revendiquent une efficacité rapide, en quelques séances, et un effet durable sans aucun effet indésirable, ni aucun effort… Elles peuvent sembler tentantes, mais elles sont dénuées de justification scientifique et médicale, et relèvent du charlatanisme.

En particulier, méfiez-vous des publicités mettant en avant des témoignages de personnes et/ou illustrées par des photographies arrangées de types « avant-après » revendiquant des résultats irréalistes, tant en termes de perte de poids obtenue que de délai d’obtention de ces résultats

Le recours à un produit de santé pour aider à l’amaigrissement ne doit se faire que sur les conseils d’un professionnel de santé qui vérifiera que ce produit peut vous être bénéfique sans vous exposer à un danger.

Que faut-il faire en cas de survenue d'un effet indésirable ?

Si vous constatez une réaction anormale après avoir pris un médicament ou un produit destiné à vous faire perdre du poids, signalez-la rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien. D’une part il vous indiquera la conduite à tenir, d’autre part ce signalement peut aider les autorités de santé à prendre les mesures nécessaires. Depuis juin 2011, les patients peuvent déclarer eux-mêmes les effets indésirables qu’ils pensent liés à l’utilisation d’un médicament. Les modalités et le formulaire de déclaration sont disponibles www.ansm.sante.fr, rubrique Déclarer un effet indésirable.

Mesures et décisions en faveur de la prévention du risque et de la surveillance des produits de santé utilisés à des fins d’amaigrissement

Au travers de ses missions d’évaluation, de contrôle et d’inspection, l’ANSM a pris un certain nombre de mesures et de décisions afin de prévenir les risques et de mieux encadrer la surveillance des produits de santé utilisés à des fins d’amaigrissement.

L’Agence a pris des décisions de police sanitaire (DPS) pour :

  • interdire les préparations magistrales contenant des produits dangereux comme des médicaments détournés de leur AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) ;
  • retirer du marché plusieurs médicaments indiqués dans le surpoids ou l'obésité en raison d’une balance bénéfice/risque jugée négative (ex : sibutramine, rimonabant) ;
  • interdire l’utilisation de certaines plantes à l’origine d’effets indésirables graves contenues dans des produits revendiquant un effet amaigrissant (ex : Ephedra).

L’ANSM a également mis en oeuvre des mesures de surveillance et de sanction pour identifier et interdire les contrefaçons et autres falsifications de médicaments, en collaboration avec la justice, les services de police, de gendarmerie et des douanes, spécialisés notamment dans la cyberdélinquance.

En matière de contrôle de la publicité en faveur des médicaments et des produits présentés comme bénéfiques pour la santé, elle interdit régulièrement des publicités lorsque celles-ci comportent des allégations de bénéfices pour la santé dont la preuve ne peut être établie.

Enfin, son action se prolonge dans l’élaboration et la diffusion d’informations adaptées aux besoins des professionnels de santé et du public sur les décisions qu’elle prend, sur la sécurité d’emploi et les conditions d’utilisation des produits de santé qu’elle autorise et qu’elle surveille. Des mesures d’information et de sensibilisation à destination des professionnels de santé et du public sur les dangers d’une utilisation abusive, non contrôlée, de médicaments hors AMM sont ainsi mises en oeuvre au cas par cas (ex : topiramate). Des actions de communication à destination du grand public sont également entreprises lorsque les produits proposés sur Internet s’avèrent particulièrement dangereux.

Pour en savoir plus, consulter le rapport d’expertise sur l’évaluation des risques liés à l’utilisation de produits de santé à des fins d’amaigrissement de l'ANSM

SOURCE : ANSM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s