Prix : quel consommateur êtes-vous ?

lu 2361 fois

« Chasseur de prix bas », « expert malin » ou « hédoniste » ? Afin de caractériser les différentes attitudes des consommateurs vis-à-vis du prix, le CRÉDOC a réalisé une typologie des comportements d'achat des Français.

Les plus sensibles (41 %)

  • Les chasseurs de prix bas (14 % des consommateurs) : Convaincus qu'il n'existe pas de différences de qualité entre les différentes gammes de produits, ces consommateurs privilégient les bas prix, profitent des offres promotionnelles et fréquentent régulièrement les magasins de hard discount. Il s'agit le plus souvent de foyers présentant des difficultés financières.

  • Les experts malins (27 %) : Constituée dejeunes adultes de 18 à 34 ans et de couples bi-actifs avec enfants, cette classe regroupe les individus qui cherchent à limiter leurs dépenses. Ils profitent des bonnes affaires, sans négliger la qualité des produits.
Les moins sensibles (59 %)
  • Les solos insensibles (10 %) : Indifférents aux prix, ces consommateurs recherchent de moins en moins les prix les plus bas. Ils sont également moins exigeants sur la qualité. On trouve surtout dans ce groupe des personnes vivant seules et dans des villes de 100000 à 200000 habitants.

  • Les hédonistes (32 %) : Il s'agit de personnes qui ne diversifient pas leurs lieux d'achats et ne comparent pas plus les marques et les enseignes. Leur consommation revêt une dimension éthique : les garanties écologiques d'un produit ou le soutien d'une cause humanitaire par le fabricant sont pour eux des critères assez incitatifs.

  • Les reclus de la conso (6 %) : Il s'agit de personnes sans opinion sur la majorité des questions de consommation. Leur enseigne préférée est le supermarché. Elles ne regardent pas forcément les prix et se désintéressent des nouveautés ou de la commodité que peuvent apporter les grandes surfaces. Ayant leurs habitudes d'achat depuis des années, elles n'ont pas envie d'en changer. Elles n'attendent jamais les soldes pour leurs achats vestimentaires, s'il leur arrive d'en faire. Cette classe regroupe surtout des retraités, très peu portés par les prix. Ce sont avant tout des personnes âgées, souvent des femmes vivant seules en milieu rural.

  • Les bons clients (12 %) : Ces consommateurs regardent assez peu les prix, profitent rarement des offres promotionnelles et n'attendent jamais les soldes pour leurs achats vestimentaires. Ils fréquentent rarement ou ne fréquentent jamais les magasins hard discount et semblent satisfaits des hypermarchés et supermarchés : ils estiment qu'il n'y aurait pas d'améliorations à leur apporter en matière de choix, de rapidité, de services, de prix, de marques, de nouveautés ou encore de promotions. Ils n'ont rien changé dans leurs comportements d'achat depuis cinq ans.
> (Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie Consommation et Modes de vie N° 190, février 2006)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s