Prévention de l'obésité chez l'enfant : le bon sens au menu !

lu 12802 fois

Se préoccuper de l'évolution harmonieuse du poids et de la croissance des enfants et des adolescents est indispensable. Mais attention : pas de régime restrictif, mais plutôt un rééquilibrage de la ration, en maintenant une alimentation variée et proche des goûts de l'enfant.

Règle n° 1 "Dévore ton petit-déjeuner"

Souvent insuffisant (voire "oublié"), le premier repas de la journée mérite d'être remis à l'honneur. Il sera composé de pain ou de céréales, d'un laitage et d'un à deux fruits (frais ou en jus). L'énergie du petit-déjeuner est métabolisée dans la matinée : il n'y a donc pas lieu de restreindre les enfants dans leurs choix. Au contraire, c'est un vrai repas "plaisir" où l'on peut consommer ce que l'on veut : de la confiture sur le pain, de la brioche de temps en temps, des fruits secs, une barre de chocolat, ou une part de fromage… L'important, c'est de manger !

Règle n° 2 "Déjeune à la cantine, c'est cool !"

Les menus de cantine sont en général équilibrés et variés, ils sont parfaitement compatibles avec un recadrage alimentaire. Bien préciser à l'enfant de ne pas se re-servir d'un plat, et de ne pas manger trop de pain (un petit pain ou deux tranches, par exemple). Pour les ados, qui ont le choix pour l'entrée et le dessert, les orienter de préférence vers les crudités et les fruits frais. Ils pourront consommer une portion de charcuterie ou une pâtisserie par semaine, par exemple. Éviter de marginaliser l'enfant en lui donnant un repas emporté de la maison (même si cette possibilité est offerte dans la plupart des établissements scolaires).

Règle n° 3 "Freine au goûter"

Un repas "refuge", gras et sucré, que les enfants et ados prennent parfois seuls, en regardant la télévision… Pour limiter la tentation, on peut préparer le goûter d'avance et éviter de stocker à la maison des bonbons, des barres chocolatées, des biscuits apéritifs. Prévoir toujours un fruit (qui prend un peu de temps pour être consommé et améliore la satiété), un laitage et un peu de pain ou 1 à 2 biscuits de temps en temps (1 à 2 fois par semaine).

Règle n° 4 "Médite sur ton dîner"

Finalement les efforts doivent surtout porter sur le dîner. Pour perdre un peu de poids ou le stabiliser, il est nécessaire de structurer ce repas autour de légumes frais crus et/ ou cuits (peu caloriques, ils rassasient et apportent des micronutriments indispensables), d'un laitage et d'un fruit. On complète avec une tranche de pain ou 2 cuillerées à soupe de féculents. Pour les plus grands (13-15 ans), une petite portion de poisson ou de viande peut être intégrée dans le menu. Cuisiner toujours de façon simple, en ajoutant un peu de matière grasse végétale et en sucrant modérément les laitages.

Le mémo des enfants :

  • Je bois de l'eau plusieurs fois dans la journée, et 2 à 3 verres à table
  • J'oublie les boissons sucrées (y compris le sirop), mais je peux en boire occasionnellement (fêtes, week-end…)
  • Je ne me ressers jamais plusieurs fois d'un plat
  • Je ne grignote pas (même des aliments "légers", comme les fruits ou les yaourts 0%)
  • Je m'accorde de vrais plaisirs une ou deux fois par semaine : une portion de frite, une glace… Au choix, mais pas tout à la fois !
  • J'essaie de faire la différence entre avoir faim (à l'heure des repas, par exemple) et avoir envie de manger juste pour le plaisir (souvent en dehors des repas et quand je m'ennuie, …).
  • Je me pèse une fois par mois et je le note pour vérifier que mon poids n'augmente pas.

SOURCE : Aprifel

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s