Pourquoi je ne réussis pas à perdre du poids ?

lu 8051 fois

La réponse n'est pas seulement dans l'alimentation. Les raisons sont en fait multiples... Voici quelques réponses et conseils utiles à prendre en compte si vous ne réussissez pas à perdre du poids malgré vos efforts...

Parce que l'on mange beaucoup plus que l'on ne croit : une partie de la prise alimentaire est inconsciente. D'où l'intérêt de noter tout ce que l'on mange réellement, le lieu, le temps, les pensées associées à l'alimentation.

Parce qu'il existe une résistance physiologique à la perte de poids à la suite de plusieurs régimes restrictifs. Au début, la perte de poids s'accompagne d'une perte de la masse grasse mais aussi de la masse maigre. La reprise de poids quasi inéluctable, si la perte de poids était rapide et la restriction sévère, fait gagner plus de masse grasse que de masse maigre : c'est le début du cercle vicieux. Au fil des régimes successifs, la masse grasse prend à l'extrême le dessus sur la masse maigre : c'est le cas où les besoins énergétiques de base sont bas. Ces compléments nutritionnels contenant du guarana peuvent contribuer à la diminution de la masse grasse. Mais c'est surtout l'indication de restituer la masse musculaire, en augmentant son activité physique, par exemple.

Parce que le stress fait manger entre les repas ou empêche le contrôle de l'alimentation. La stimulation neuro-hormonale peut effectivement augmenter la fréquence des prises alimentaires et des pulsions alimentaires. Là, une aide psycho-comportementale peut être utile pour bien comprendre les relations entre ses émotions et ses prises alimentaires, trouver une explication psychologique et d'autres solutions que celle de manger pour calmer ses émotions.

L'arrêt du tabac est bien sûr une cause de résistance à la perte de poids et surtout de prise de poids. En effet, la nicotine permettait une économie de 200 Calories par jour, si l'on fumait 20 cigarettes par jour. L'arrêt de la nicotine peut, chez certaines personnes, faire resurgir une anxiété, une dépression. L'apparition des troubles du comportement alimentaire est fréquente : hyperphagie, grignotage. Une aide à la gestion du stress, par exemple en utilisant des compléments nutritionnels riches en magnésium, à la modification de ces comportements et bien sûr des conseils pour augmenter son activité physique peuvent être utiles.

Quelques suggestions pour vous aider :

  1. Identifier les situations qui incitent à manger plus
  2. Noter ce que l'on mange réellement, sans rien exclure
  3. Garder une vie sociale, sans penser pour autant « restaurant » ou « dîner entre amis »
  4. Aux repas principaux, manger suffisamment pour ne pas avoir faim en sortant de table
  5. Acheter les plats préparés en portions individuelles
  6. Réfléchir au moins 10 minutes avant de succomber à la tentation
  7. Et bien évidemment, consultez un professionnel de la santé afin de ne pas faire d'erreurs préjudiciables à votre santé...

(Par Jocelyne Raison - Médecin Nutritionniste - Paris)

SOURCE : NUTRITIONNEL

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s